C’était la folie, ce week-end ! Le festival Détonation a vu passer pas moins de 11 000 festivaliers au cours de ces trois jours. Une programmation du tonnerre, de nouveaux espaces aménagés, un décor réussi, des festivaliers amusés et des animations (mapping) sont le parfait cocktail de ce crus 2016. 

Détonation a charmé les festivaliers

C’est au pied de la Citadelle bisontine et au bord du Doubs que le festival Détonation a posé sa fourmilière. Véritable lieu enchanteur, le site du festival ne laisse pas de marbre. « C’est dur de résumer cette super soirée en une petite phrase. » affirme Anthony, festivalier venu le samedi soir, « C’était la première fois que j’y allais et j’en garde un super souvenir, j’y retournerai sûrement l’année prochaine parce que c’est un festival super sympa, avec un bel endroit, c’est abordable au niveau des prix et la prog’ était top !« . Aglaé, festivalière du jeudi soir a, quant à elle, trouvé que les groupes proposés ce soir-là ne touchaient pas un public assez large et que le prix de la place était, de ce fait, un peu excessif. Cependant, elle a « adoré MHD, il a vraiment mis le feu ! En plus de ça, l’organisation était top, le site était super et côté nourriture, les foodtucks proposaient des crêpes divines !« . Si certains y trouvent quelques petits bémols, l’avis général sur le festival est très bon

Les festivaliers ont pu y retrouver différents espaces, tous nouveaux d’ailleurs : quatre scènes, des foodtrucks, un bar VIP, des animations mapping, un photomaton, un coin réservé à certaines associations, etc. Dès l’entrée, l’heure était à l’amusement : nous, bénévoles leur remettions programmes et masques à l’emblème du festival. 

Une photo par-ci, une autre par-là. La beauté du festival, en plus de la musique et du lieu résidait très certainement dans les activités proposées où le festivalier pouvait participer ! Notamment la structure lumineuse installée au milieu du site : tout autour de celle-ci se trouvaient des carrés où tout le monde était invité à monter pour donner vie aux lumières. 

Des découvertes de folie

Détonation folie
YAK © Viktoria Malesevic

 La magie d’un festival, c’est de pouvoir en plus de vibrer au son de ses artistes préférés, d’en découvrir de nouveaux : je vous présente mes deux gros coups de cœur de ce festival ! Graham Candy et sa voix étincelante et atypique m’ont tout simplement envoûtée. Le second coup de cœur, c’est le groupe de rock anglais YAK. Ils ont littéralement déchaîné la foule ! 

D’autres artistes comme Naive New Beaters, La Femme, Faada Fredy ou General Elektriks ont fait frémir de plaisir le public. 

Détonation folie
Line up © Détonation, La Rodia.

 

Le bénévolat à Détonation

Depuis l’année dernière, le festival propose à une centaine de personnes de devenir bénévoles. Différents postes y sont proposés : communication, mapping, éco-cup, bar VIP, etc. Cette année, c’est avec près de 150 bénévoles que j’ai décidé de renouveler l’expérience. Si l’année dernière j’étais bénévole mécénat (nous devions accueillir les mécènes, les orienter, les accompagner, etc), cette fois-ci j’ai rejoint le groupe communication. Pour Amélie B., bénévole accueil artistes, c’était également sa « deuxième année. Comparé à d’autres festivals c’était plutôt cool. L’équipe est sympa. En échange de quelques heures de « travail » on a accès aux concerts, au repas et aux boissons. On peut s’arranger avec notre équipe pour assister aux concerts que l’on souhaite. » explique t-elle « C’est tout bénéf’ pour nous ! J’ai rencontré les artistes et certains sont même restés discuter avec nous. Je ne me vois pas faire le festival Détonation sans être bénévole, c’est certain !« 

Nous vivons le festival de l’intérieur. En tant que festivalier, on ne se rend pas souvent compte de toute l’ampleur d’un festival, toutes les mains de fées qui y contribuent. C’est une véritable expérience enrichissante de partager avec d’autres passionnés trois jours de folie ! 

Détonation folie
Le bar VIP se fait cosy et discret : une fois installés les quelques chanceux ont vu imprenable sur la grande scène et la Citadelle ! © Viktoria Malesevic

Une chose est sûre : c’est qu’on a hâte d’être à l’année prochaine pour voir ce que l’édition 2017 va nous réserver ! Un grand merci à l’équipe du festival, aux bénévoles, festivaliers et artistes pour ce moment de pur bonheur. 

72h de folie au festival Détonation !

par Amé Lie Temps de lecture : 3 min
0