La chanteuse belge Angèle, dont le clip « La loi de Murphy » a atteint récemment les quatre millions de vues sur Youtube, a promis récemment un album entier pour 2018. Elle s’est déjà fait remarquer pour son premier single, morceau pop et savant mélange de français et d’anglais, mais aussi pour son compte Instagram décalé. 

Le duo charmant d’Angèle et Roméo Elvis

La chanteuse Angèle s’est d’abord fait connaître pour sa collaboration avec le rappeur belge Roméo Elvis, sur le titre « J’ai vu », sorti sur l’album « Morale 2 » en 2017. Elle est la voix profonde, difficilement descriptible, qui berce nos oreilles tout en rythmant les paroles prononcées par le rappeur. Frère et sœur, ils forment un duo attendrissant, mais on peut déjà attester du timbre de voix unique d’Angèle qui emporte dès la première note. 

Le début de célébrité d’Angèle est également né sur son compte Instagram, où elle a posté de nombreuses reprises allant de Beyoncé à Feist, en passant par les Supremes. D’une simplicité pure, ces reprises mettent en avant la voix douce et pourtant très adaptable de la chanteuse à tous les styles. Elle se distingue également à côté par ses photos décalées, se moquant de la vie irréelle que l’on peut voir sur les clichés Instagram. 

Elle a également à son actif plusieurs reprises bien senties, toujours plus originales et inattendues les unes que les autres. En est témoin son compte Soundcloud, où l’on peut écouter une reprise unique et irrésistible de la chanson de Georges Brassens, « Les amoureux des bancs publics ». 

La loi de Murphy : une chanson excentrique

Le premier single en solo d’Angèle ne déçoit pas les fans de la chanteuse. Écrite en anglais et en français, la chanson est composée avec l’aide du chanteur britannique Matthew Irons, membre du groupe de rock Puggy. Cette chanson, comme le titre l’indique de manière évidente, est inspirée de la loi de Murphy, dite aussi « loi de l’emmerdement maximal » stipule que « tout ce qui est susceptible de mal tourner, tournera mal. » La chanteuse, que l’on pourrait éventuellement rapprocher de Stromae, raconte dans cette chanson ce genre de journée où tout se passe mal, avec un refrain entraînant et dansant, et des chorégraphies délirantes. Le clip, à l’image très léchée, nous confirme l’originalité de la chanteuse et le caractère unique de son univers. 

Angèle

Passée en première partie des concerts des artistes Ibeyi et Damso, Angèle a réussi durant l’année 2017 à élargir le cercle de ses fans et à séduire les artistes de plusieurs univers musicaux. Après une tel commencement, nous avons hâte de pouvoir écouter son premier album !

Pauline Linard-Cazanave

Angèle : une artiste en pleine éclosion, prête pour 2018

par contributeurs Temps de lecture : 2 min
0