Dernières publications

Fantastic Birthday est le premier film de Rosemary Myers, jusque-là directrice artistique du Théâtre Windmill, basé en Australie. L’association The Hive a contacté Rosemary Myers et son équipe (le scénographe Jonathon Oxlade et le scénariste Matthew Whittet) afin de montrer au cinéma leur univers autour de l’adolescence et des contes de fées. La pièce a d’abord été mise en place avant d’être adaptée au cinéma. Dans cet article, nous ne ferons pas que donner notre avis sur ce film, car nous avons eu la chance d’interviewer sa réalisatrice et son actrice principale, Bethany Whitmore.

Le XV du coq aura souffert dans ce FRAPDG, mais aura remporté la bataille. La France arrache la victoire, au terme d’un match de folie qui aura duré 100 minutes ! Un succès des Bleus, 20-18, qui ne sera pas dû à un arbitrage complaisant… Avec un bilan de 3 victoires et 2 défaites, le tournoi des 6 nations se termine donc sur une note positive pour l’EDF.

Figurant sur la couverture, l’inscription « Une femme, deux vies, deux univers » donne la couleur du roman Mes Vrais Enfants de Jo Walton. Cette auteure galloise, adorée par les amateurs de fantastiques, raconte ici l’histoire de Patricia Cowan née en 1926. À travers cette femme, Jo Walton délivre un message de paix dans une uchronie engagée.

Entre la Ligue des Champions et l’Europa League, il faut avoir le cœur bien accroché côté supporter français ! Après la qualification hier de Monaco, c’est au tour de Lyon d’atteindre les quarts. Alors qu’à l’aller le jeu lyonnais avait été nettement meilleur, ils se sont désunis dans cet ASROL. Les Gones perdent 2-1, mais assurent l’essentiel grâce à ce but à l’extérieur. Retour sur un match qui aura donné des sueurs froides jusqu’au bout.

Il y aura au moins un club français en quarts de finale de la Ligue des Champions. Le PSG a subi une remontada historique, Monaco, elle a été solide. Dans ce ASMMCI, les joueurs de la principauté n’avaient qu’à gagner par 2 buts d’écarts. Comme 2-0, aurait été trop facile, ils ont poussé jusqu’au 3-1. L’aller avait été fou, le retour moins, mais ça passe.

Après Retour chez ma mère, Éric Lavaine collabore une nouvelle fois avec Alexandra Lamy dans L’Embarras du choix. Elle incarne Juliette, une femme qui n’arrive pas à faire des choix. Elle laisse son père Richard décider de sa vie et l’une de ses meilleures amies Sonia lui dire comment s’habiller tous les jours. Le réalisateur signe avec L’Embarras du choix une comédie romantique fraîche, un peu loufoque, et musicalement bien rythmée.

Après deux défaites (contre les Anglais et les Irlandais) voici que la France signe sa deuxième victoire après celle contre les Écossais. Dans cette ITAFRA, les Italiens ont été très vaillants, mais la France a largement gagné, une victoire 18-40 avec 4 essais !

Les Lyonnais n’avaient pas eu le meilleur tirage en dégotant l’As Roma, mais ce 8es de finale aller ne s’est pas si mal passé. Dans ce OLASR, les Gones ont littéralement tout donné pour remporter la rencontre 4-2. Avec 3 buts par mi-temps, le spectacle était bien là. Qui a dit que la Ligue Europa était moins bien que la Champions League ?

La marche était haute, personne n’avait encore remonté un déficit de quatre buts, mais c’est chose faite en ce 8 mars 2017. Alors que la Saint Valentin a porté bonheur aux Parisiens, la journée de la femme était catalane. Dans un FCBPSG complètement fou, le Barca gagne 6-1 contre le PSG.

Après L’Affaire Rachel Singer, John Madden dirige à nouveau Jessica Chastain et avec maestria. Elle incarne, Miss Sloane, une lobbyiste qui fera tout pour faire passer la loi Heaton-Harris, sur la régulation des armes à feu. Le réalisateur, dans un thriller politique haletant, nous dévoile les sombres coulisses de Washington DC.

Avec Les Figures de l’ombre, Theodore Melfi porte à l’écran une histoire très peu connue : celle de trois femmes noires qui ont permis à la NASA de mettre sur orbite l’astronaute John Glenn. Le réalisateur raconte un pan important de la conquête spatiale américaine dans un feel good movie très intelligent porté par trois actrices de choc.

Le 15 avril 2013, deux bombes ont explosé près de la ligne d’arrivée du marathon de Boston, faisant trois morts, dont un enfant de 8 ans, et 264 blessées. Peter Berg, retrace, dans Traque à Boston, les quatre jours qui ont suivi l’attentat jusqu’à l’arrestation des suspects. Un film digne et percutant dont Mark Wahlberg est l’un des héros.

Pour ce troisième mois avec Mia Saunders, on la retrouve, à Chicago après un détour par Las Vegas. Dans la ville des vents, elle devra se faire passer pour la fiancée d’un restaurateur. Après un Français, elle est confrontée, ce mois-ci, à l’italien Anthony Fasano.

OMASM, c’était la grosse affiche de ces huitièmes de finale de Coupe de France. Ce match complètement fou aura tenu toutes ses promesses. Monaco a joué au chat et à la souris avec Marseille, mais au bout de la prolongation, l’ASM s’impose 3-4.

Après X-Men Origins: Wolverine (2009) et Wolverine : Le Combat de l’immortel (2013), James Mangold clôt le chapitre Wolverine avec Logan. Hugh Jackman dit adieu à son personnage de la plus belle des manières dans un film à la fois d’une violence artistique et d’une beauté émotive. Un road trip façon western dont vous ne ressortirez pas indemne !

En 2011, Mike Mills, dans Beginners, racontait l’histoire de son père, avec 20th Century Women, il rend hommage à sa mère. Le réalisateur, brosse le portrait de personnes simples, admirablement interprétées par un casting impeccable. Il offre ainsi une image et une voix à certaines luttes, notamment féminines, dans un film résolument contemporain.

Le 8 février sur FX sortait la dernière création de Noah Hawley : Legion. Dans cette série, on découvre David Haller, le fils du professeur Charles Xavier. Parler encore de super-héros est un pari risqué, mais plutôt réussi pour le réalisateur, car il déconstruit tous les codes du genre. Après avoir vu les 3 premiers épisodes, on vous donne notre avis. Bienvenue dans un trip cérébral !

Le XV du coq avait perdu de peu contre l’Angleterre puis avait fini par gagner à la maison contre l’Écosse. Le match IRLFRA était donc l’occasion de voir réellement où en est l’Équipe de France. Malheureusement, les hommes de Guy Novès perdent lourdement contre des Irlandais qui n’ont pas eu besoin de la chance du trèfle pour gagner 19-9.

2 sur 9123»