Le 4e tome de la série Calendar Girl sort jeudi et on vous donne notre avis en exclusivité ! En avril, notre escorte préférée, devra jouer la petite amie de Mason Murphy. Sous ses airs d’homme à femmes, le joueur des Boston Red Sox cache quelque chose d’autre…

Aider Rachel et Mason à se choper

De prime abord, Mason est un sportif riche qui ne se gêne pas pour dire tout haut qu’il aime les femmes. La première rencontre avec Mia va profondément énerver la demoiselle. En témoigne le chapitre 1 qui termine par ses mots : « Bon sang, je ne sais pas si je vais réussir à le supporter un mois ». Elle va vite découvrir Rachel Denton, sa chargée de relations presse. Mia comprend alors que cette dernière n’est pas insensible au charme du jeune homme. Dès la page 41, elle n’a plus qu’une chose en tête : « Aider Rachel et Mason à se choper ». Mason Murphy n’est pas qu’un homme à femmes, il considère réellement Rachel comme à part : « Une nana comme ça n’aurait jamais envie d’un mec comme moi » (p56). La mission de Mia se gâte quand les deux demoiselles surprennent Mason dans un plan à trois. L’escorte pleine de sagesse réussit toutefois à dévoiler un nouveau trait de la personnalité du joueur de baseball. Mason Murphy a en effet perdu sa mère il y a 10 ans d’un cancer du sein. Suite à une visite dans sa famille, Mia lui conseille de soutenir cette cause. Avec l’aide de Rachel, ils vont donc organiser un gala de charité. Cupidon semble alors sur le bon chemin, mais un accident de parcours arrive. L’amour triomphera-t-il ?

Et le cœur de Mia dans tout ça ?

Après Anthony Fasano, Mason Murphy sera le deuxième client avec qui Mia ne couchera pas. Malgré le fait qu’elle trouve Mason très sexy, elle comprend très vite que rien ne se passera entre eux : « Au début, je pensais vouloir coucher avec lui. Mais, en fait, il aime quelqu’un d’autre ». Une fois arrivée chez Mason, elle appelle Wes, car elle se sent seule. Quand elle tombe sur la voix de Gina, l’actrice principale de son film, Mia est déboussolée. Au chapitre 3, il lui assurera quand même : « Fou oui, mais de toi ». Finalement, ils resteront toujours « amis » (p155). Mia pense donc beaucoup à son premier client, ne couche pas avec le quatrième, mais n’oublie pas pour autant de prendre du bon temps ! D’ailleurs à ce sujet, on aura l’opportunité de retrouver notre homme du mois de février lors d’une escapade à Seattle. « L’une des expériences sexuelles les plus passionnées de toute sa vie » va une fois de plus l’amener à philosopher sur sa relation avec Wes. L’espoir est permis, d’après elle : « Le chemin que j’ai à parcourir cette année est long, et si, en fin de compte, je suis censée être un certain homme, alors je le serai » (p114).

Avril : Mason Murphy n’aime pas que le baseball

par Aliénor Perignon Temps de lecture : 2 min
0