Le cinéma au théâtre. C’est ce que donne à voir la pièce Bankable, jouée actuellement au Théâtre Montparnasse. Grâce à quelques situations amusantes, la pièce réussit à surmonter les clichés. 

Bankable : entre théâtre et cinéma

Cinéma rime avec célébrité, mais aussi avec argent. L’argent, justement, ce n’est pas tant ce qui inquiète Bruno (Vincent Winterhalter), une vedette de quarante ans qui joue les jeunes premiers. S’il s’occupe bien de ses deux enfants, il continue toujours à courir après les femmes. Le scénariste (joué par Lorànt Deutsch) est à bout de nerfs. Enfin… comme toujours. Hypocondriaque, il a aussi peur de la vie que des nombreuses réécritures de son scénario qu’on lui demande sans cesse. Et enfin, un producteur (Jérôme Anger) qui court après l’argent… mais qui n’en oublie pas moins de méditer. Malgré leur ego, ce ne sont pas eux qui décident. La coproduction américaine pourrait bien finir par dissoudre l’amitié de ces trois hommes. Bruno est-il assez « bankable » pour ce film ? Sa popularité suffira-t-elle seule à assurer le succès du film ?

"Bankable" : le cinéma au théâtre

Des rires malgré quelques clichés

Le casting de la pièce réunit justement quelques têtes d’affiches. Pourtant, l’interprétation qui convainc le moins est sans doute celle de Lorànt Deutsch. L’acteur joue un scénariste hypocondriaque et nerveux. Mais ce sosie de Woody Allen qui bégaie est un personnage déjà vu maintes fois ailleurs. Cependant, son rôle tend à s’affiner au fil de la pièce. Un autre personnage cliché de la pièce est celui du producteur. Mais l’auteur, Philippe Madral, a su policer ce rôle en y ajoutant un goût pour la méditation. Les femmes, quant à elles, n’ont qu’un rôle second dans la pièce, mais mériteraient pourtant bien plus. Le rôle de la mère imposante de Bruno est magnifiquement interprétée par la comédienne Manoëlle Gaillard. Elle a réussit à s’imprégner le rôle, de manière à ne pas tomber dans le cliché de la « maman poule ». En somme, Bankable présente le cinéma (et non le théâtre) tel qu’il est : avide d’argent, de jeunesse et du moment présent. Un monde impitoyable que cette pièce de théâtre rend comique. 

Théâtre Montparnasse

31 rue de la Gaîté, 75004 Paris

De 18 à 54 €

« Bankable » : le cinéma au théâtre

par Armandine Castillon Temps de lecture : 2 min
0