Jonathan Dayton et Valerie Faris auront marqué à jamais les esprits avec leur film Little Miss Sunshine en 2006. Après Elle s’appelle Ruby en 2012, les voilà de retour avec Battle of the Sexes. Dans ce long-métrage, les réalisateurs racontent l’histoire d’un match de tennis légendaire : celui de Billie Jean King vs Bobby Riggs. À la fois bataille sportive et combat féministe, le film montre que l’enjeu politique va bien au-delà de l’événement.

Steve Carrell & Emma Stone montent au filet

Dans Battle of the Sexes, Emma Stone incarne la star montante du tennis, Billie Jean King, 29 ans, tandis que Steve Carrell interprète Bobby Riggs, 55 ans, ex gloire du circuit masculin. Dans cette reconstitution parfaite de l’époque, la performance des deux acteurs est époustouflante ! Emma Stone pourrait bien gagner un second Oscar après celui remporté pour La La Land. Elle qui n’avait jamais joué au tennis jusqu’à présent a beaucoup travaillé pour tenir son rôle. Elle s’est entraînée avec le coach de Matt Damon sur la saga Jason Bourne et a pris 7 kg de muscles pour le film. Steve Carrell, lui a eu comme coach Lornie Kuhle, véritable ami de Bobby. Rien n’a été laissé au hasard puisqu’il s’est entraîné avec la même raquette Head Master en aluminium des années 70 qu’utilisait Riggs. Si l’histoire laisse parfois plus de place à Emma Stone qu’à Steve Carrell, ce dernier n’en n’est pas moins essentiel. Il fallait un adversaire de taille pour illustrer le combat de Billie Jean !

Dayton et Faris smashent les inégalités

Au-delà de ce match de tennis là, le film raconte le combat de Billie Jean King pour l’égalité femmes-hommes. Devant les inégalités salariales, elle parrainera le Virginia Slims Tour qui, pour la première fois, permit aux femmes de fixer leurs conditions financières. Elle va aussi créer la Women’s Tennis Association (WTA) que tout le monde connaît aujourd’hui. En mettant en scène cette histoire, Jonathan Dayton et Valerie Faris, font découvrir aux gens l’histoire d’une femme engagée qui ne s’est pas battu que pour son sport. En effet, Battle of the Sexes aborde aussi l’homosexualité de la jeune femme. Mariée à un homme, on voit que la joueuse se rapproche de sa coiffeuse. Le film montre bien les implications que cette histoire d’amour a notamment sur sa qualité de jeu. Il s’agit pour Billie Jean King d’un combat tout autant politique que personnel. Jonathan Dayton et Valerie Faris réussissent à prendre une histoire qui pourrait paraître ancienne, le match ayant eu lieu en 1973, mais qui demeure toutefois très actuelle. Le sexisme et les tabous liés à la sexualité, sont des thèmes qui sont malheureusement toujours présents dans nos sociétés.

Tous les mercredis, nos rédacteurs de la rubrique cinéma vous parlent d’un film qu’ils ont aimé. Ne tardez plus, allez découvrir nos autres chroniques !

Jonathan Dayton & Valerie Faris livrent leur Battle of the S…

par Aliénor Perignon Temps de lecture : 2 min
0