En période électorale, il faut bien avouer que les livres politiques sont légions. Benoît Hamon n’a donc pas dérogé à ce principe avec « Pour la génération qui vient » paru il y a quelques jours aux Éditions des Équateurs.

Jeunesse lève-toi !

À la lecture du titre de l’ouvrage, nous comprenons bien que le candidat socialiste a décidé de l’adresser à la jeunesse. Il justifie ce choix dès les premières lignes en expliquant que « quelque chose a changé. Une génération a fait irruption au cœur de la campagne, consciente que notre pays se trouve à la croisée des chemins. On n’est pas sérieux quand on a vingt ans ? Cette génération est pourtant la seule clairvoyante ».

Ici, pas de termes techniques ou de grands discours. Cet ouvrage est en fait une vulgarisation des piliers fondamentaux de sa campagne. Son objectif : la rendre accessible à tous et il faut dire que Benoît Hamon réussit clairement son pari. Lutte contre le repli identitaire incarné par le Front National, droit d’initiative populaire, instauration de la VIe République, construction d’une grande Europe politique et sociale, création du revenu universel d’existence, réduction du temps de travail, transition énergétique, lutte contre les inégalités sociales et la discrimination, démocratisation de la culture… en une centaine de pages, l’ex ministre de l’Éducation Nationale (2014, gouvernement Manuel Valls I) dessine les grandes lignes de son programme. Benoît Hamon rappelle finalement à notre génération que « nous vivons un moment décisif. Notre pays est à la croisée des chemins. Il faut s’engager dans cette élection présidentielle en gardant à l’esprit que les extrémistes ont une chance réelle de l’emporter ».

Ce qui frappe dans ce livre, c’est l’humilité de son auteur. Il ne cherche pas à se poser en « homme providentiel » et rejette d’ailleurs le « costume du sauveur » que certains lui suggèrent d’endosser. Le candidat a d’ailleurs affirmé à plusieurs reprises qu’il était pour « un vote utile », un vote « pour » et non un vote « par dépit ». À l’éternel « Moi président », il propose un « Nous ».

Envie de lire le livre de Benoît Hamon ?

Pour la génération qui vient - Benoît Hamon

Pour la génération qui vient, Benoît Hamon
9 €, Éditions des Équateurs

Résumé : « Une génération a fait irruption au cœur de la campagne. Elle nous somme de la suivre et de laisser à l’ancien monde les vieilles rengaines, les vieilles recettes, la vieille politique. Elle a montré qu’il existait dans notre pays un souffle fécond, solidaire, à hauteur d’homme. C’est pour elle qu’il faut combattre. Face à la montée populiste, au danger djihadiste, aux tensions migratoires, aux périls écologiques, le statu quo libéral et l’esprit de demi-mesure ne sont d’aucun secours. Seule une proposition forte, nourrie d’un imaginaire puissant, triomphera des menaces qui pèsent sur notre pays, mais aussi sur l’Europe et le monde. Un changement d’ère s’impose. Il est urgent d’engager au plus vite la transition écologique et de transformer en profondeur notre rapport au travail afin de renouer avec la justice sociale. Il est nécessaire de raviver le souffle démocratique au sein d’une VIe République, collective et bienveillante. Pour construire ensemble un futur désirable. C’est le projet de la gauche. Celui que je propose aux Français. Et peu m’importe ceux qui nous disent rêveurs, naïfs, utopistes. Peu m’importe ceux qui crient au déclin et font de la peur une profession. L’essentiel, c’est le monde que nous laisserons à la génération qui vient. »

Benoît Hamon rédige son manifeste pour les générations future…

par Aude Norguin Temps de lecture : 2 min
0