Monaco a pris le dessus à l’extérieur dans ce match aller en gagnant 2-3 ce BVBASM. Reporté pour cause d’explosions criminelles sur le bus de l’équipe de Dortmund la veille, le match s’est déroulé ce mercredi dans une magnifique ambiance.

BVBASM : 1ère mi-temps étrange

Le foot reprend ses droits à Dortmund. En chœur, les supporters allemands entonnent le You’ll Never Walk Alone. Frissons. Le match débute sur un rythme bizarre, mais Dortmund tire le jeu de son côté et domine les 15 premières minutes. Sur un contre bien mené, Sokratis fauche Mbappé dans la surface, l’arbitre siffle penalty. Monaco a retenu la leçon du match contre City et du penalty manqué de Falcao. C’est donc Fabinho, qui a 100% de réussite dans l’exercice qui s’élance et se loupe. Pas grave, Mbappe, encore lui, ouvrira le score 4 minutes plus tard. But chanceux car entaché d’une position de hors-jeu du jeune joueur monégasque. Monaco s’en tire bien et contrôle le match. La rencontre continue dans un rythme bizarre, sans intensité. Ce qui va aboutir à un but contre son camp de Bender, obligé d’intervenir sur un centre de Raggi, sous la pression de Falcao derrière lui. Il exécute une belle tête plongeante que son gardien ne peut sortir. Mi-temps de ce BVBASM : 2-0, Dortmund n’était pas rentré dans son match.

Le retour des jaunes

La deuxième mi-temps est plus conforme à ce qu’on attendait de ce match. Les joueurs du Borussia se sont réveillés et mettent une pression d’enfer sur les Monégasques. Tuchel, le coach de l’équipe allemande, a procédé à un changement pour faire rentrer le jeune Pulisic. Objectif : faire prendre le bouillon à papy Andréa Raggi, latéral en remplacement de Sidibé blessé. Objectif réussi, la défense de Monaco est en panique et subit pendant 15 minutes. Dembélé marque dans ce temps fort et relance pour de bon Dortmund. Monaco est prévenu, il va falloir passer la seconde pour espérer tenir. C’est dans cet esprit que Jardim fait un changement, en remplaçant Bernardo Silva par Dirar. Monaco sort la tête de l’eau et retrouve un peu de jeu. Et puis, Mbappé. Il gratte un ballon suite à une mauvaise passe d’un joueur allemand, fonce vers le but et réussi son 1 contre 1. Même pas 18 ans, mais déjà des buts de patron qui permettent à son équipe de reprendre le dessus. Un très beau but de Kagawa dans les 10 dernières minutes permettra à Dortmund de resserrer l’écart, mais pas de revenir. Monaco a obtenu une victoire très importante qui leur permet d’appréhender sereinement le retour à Louis II.

BVBASM : une victoire précieuse pour Monaco malgré le contexte…

par Christophe Lalevee Temps de lecture : 2 min
0