Après After et Between, encore une bonne série débarque chez Hugo & Cie. Calendar Girl d’Audrey Carlan s’annonce comme le succès de l’année 2017. Aux Etats-Unis, le tome de Janvier s’est déjà vendu à plus de 6,5 millions d’exemplaires. Ça promet donc !

Calendar Girl : tout un programme

Calendar Girl, c’est un concept assez particulier puisqu’il s’agit d’une série. Audrey Carlan propose à ses lecteurs non pas 1, mais 12 livres. On va suivre l’héroïne tout au long de l’année d’où le nom de Calendar Girl. De janvier 2017 à 2018, on aura le droit de visiter 12 villes avec Mia Saunders et de côtoyer comme elle 12 hommes riches. Le mois de Janvier nous fait découvrir la ville de Los Angeles où Mia vit depuis 6 mois et où elle va faire ses débuts chez Escorts Exquises. L’homme du mois s’appelle : Weston Charles Channing III. Chaque mois, aussi, la couverture colorée change, et on commence par du rose pour janvier. En 9 chapitres et 153 pages, pas le temps de s’ennuyer. Audrey Carlan nous fait dévorer ce premier tome de Calendar Girl grâce à son humour.

Le mois de Janvier de Mia

Mia Saunders n’a aucune chance en amour. Son premier mec, Taylor est parti après lui avoir pris sa virginité, Maxwell l’assistant du prof de psycho avait une fille dans chaque classe, Benny comptait les cartes au casino et Blaine a ruiné son père. Mia se lance dans le travail d’escort grâce à sa tante, par nécessité, car elle doit rembourser la dette de son père (1 millions de dollars). Très vite attirée par son premier client Wes, elle se jure pourtant de ne pas tomber amoureuse, mais ce n’est pas si facile… Au départ, ce n’est que du sexe, car ça rien ne l’interdit : « Il dégaine un sourire si sexy que je mouille légèrement ». Si on avait pu trouver Mia un peu nunuche elle s’en défend : « Je ne suis pas une demoiselle en détresse et il n’est pas mon chevalier en armure. Les contes de fées n’existent pas, surtout pour les nanas de Las Vegas avec un bagage émotionnel aussi lourd que le mien » et son choix final nous conforte sur ce point. Audrey Carlan rend le mois de Janvier de Mia plus facile en évoquant le côté sympa et, finalement, l’amour qui en découle à la Pretty Woman.

Beaucoup de questions donc pour la suite :
– Est-ce que Mia va aimer tous ces clients ?
– Mia va-t-elle rester en contact avec Wes ?
– Vont-il se retrouver à la toute fin ?

Calendar Girl : Janvier peut tout changer

par Aliénor Perignon Temps de lecture : 2 min
0