Alors que les ordonnances du Code du Travail ont été publiées au 1er janvier, PSA, Pimkie ou encore la Société Générale, ont laissé entendre qu’ils comptaient utiliser la rupture conventionnelle collective pour réduire leurs effectifs. Paru chez Actes Sud, Clientèle est le témoignage poignant de Cécile Reyboz, une avocate confrontée chaque jour à des clients « licenciés ou craignant de l’être, traversant une tempête professionnelle, à la fois vindicatifs et pourtant terriblement dépendants de leur emploi, même s’ils ne savent plus en dire le sens ni l’utilité, même si le jargon et le process ont englouti leur métier ».

Cécile Reyboz face aux « humanités malmenées »

Si nous avons tous plutôt tendance à nous plonger dans des lectures fictives qui nous font du bien, il est parfois intéressant de se plonger dans des ouvrages plus réalistes. Directeurs de la communication, ouvriers ou encore commerciaux, les différents personnages que l’on croise au fil des pages sont tous désorientés et en quête de justice : « Licencié depuis un mois. Dès le premier rendez-vous, il a voulu que nous usions de tous les moyens possibles pour intimider son ex-employeur. Il disait qu’il fallait lui faire la peau, le clouer, le crucifier… ». Devenue avocate en droit du travail – après avoir été longtemps salariée en entreprise –, Cécile Reyboz a décidé de donner la parole aux personnes victimes de souffrance au travail, en retranscrivant le plus fidèlement possible leurs échanges : « Ce livre est l’œil de mon étonnement, de ma non-accoutumance à ce dont je suis témoin chaque jour dans mon métier ».

Cécile Reyboz : de l’autre côté du miroir

Pour pallier la violence des sentiments auxquels elle doit faire face, la narratrice de Clientèle sait s’accorder des moments d’évasions. Alors, les rôles s’inversent dès que Cécile Reyboz sort de son bureau car c’est elle qui devient la cliente « d’un service ou d’une idée, d’un commerce, d’une croyance ». Elle est donc à son tour en proie au doute, à l’inquiétude et à la colère. Qu’ils soient avocats, médecins ou banquiers, ce livre est un hommage aux personnes qui sont confrontées chaque jour à des personnes en situation de crise.

Tous les mardis et vendredis, nos rédactrices de la rubrique littérature vous parlent d’un livre qu’elles ont aimé. Ne tardez plus, allez découvrir nos autres chroniques !

Clientèle : une immersion dans le quotidien de Cécile Reyboz

par Aude Norguin Temps de lecture : 2 min
0