Oui, on en parle beaucoup. Oui, Xavier Dolan est génial. Oui, son dernier film nous bouleverse. Le cinquième long métrage du réalisateur canadien de (seulement) 25 ans apparaît comme l’électrochoc qu’il fallait pour nous réveiller et nous éveiller. Dans des salles obscures aux films bien trop soporifiques en ces temps moroses, cela procure un bien fou de recevoir une claque intensément jouissive et jubilatoire. Mommy sort aujourd’hui au cinéma, courrez-y !

D’une authenticité prodigieuse …

Basé sur une histoire fictive, Mommy n’a de faux que son récit. Tout le reste apparaît ainsi vrai, sincère et naturel. Dolan maîtrise à merveille sa caméra (notamment son format d’image), ses acteurs, sa musique (Oasis, Lana Del Rey et autres Dido), ses costumes, son montage. Véritable prodige, Dolan nous raconte ici la vie saisissante d’une mère prête à tout pour son fils, adolescent rebelle, impulsif et violent.

… Aux effets spéciaux made in Dolan

Plusieurs scènes et effets spéciaux marqueront le spectateur. Par effet spécial, il ne faut pas s’attendre à ceux de Transformers 4. Non, Dolan est bien plus délicat et subtil. Il nous surprend par sa créativité et le spectateur pourra sourire devant une scène particulièrement admirable : celle d’une balade en skate, tant l’effet, remarquablement utilisé, est inattendu.

Idole de toute une génération, Xavier Dolan affirme ici à merveille son rôle de porte parole d’une jeunesse dépossédée d’idéaux et de repères cinématographiques. Icône de cette « nouvelle nouvelle vague », le jeune canadien expose à travers ce film l’amour, les amours et le désamour.

Mathias Darmon

 

Mommy : le chef d’oeuvre de Xavier Dolan

par La Rédaction Temps de lecture : 1 min
1