Le Hamac Festival s’est déroulé du 30 juin au 3 juillet dans un Paris insolite. Retour sur cette seconde édition réussie.

hamac festival clôture closing party

Hamac et parapluie 

On vous avait promis un festival à l’ambiance caliente au cœur de Paris, et c’était largement le cas, malgré le soleil qui a décidé de prendre des vacances pendant ce week-end-là. Grosse première surprise du week-end, l’incroyable Block party d’ouverture qui réunissait, entre autres, Youssoupha, Neg Marrons, Chill Bump, mais aussi Kheiron et Fary côté humour.

hamac festival clôture closing party
L’ouverture @ Hamac Festival

Ont suivi d’autres concerts insolites, comme les Shake Shake Go et Martinguerre sur les toits des Galeries Lafayette qui ont su réchauffer les esprits et détendre les hamacs malgré la grisaille et les gouttes. Autre grande réussite, les moult activités proposées au village du Hamac Festival situé dans la cour du Lycée Jacques Decour. Atelier nails, tatouages éphémères, cour de yoga, mais aussi matchs, burgers et hamacs étaient à disposition. Une belle programmation musicale ainsi que la bonne humeur des organisateurs ont contribué à faire oublier les nuages.

Une closing party festive

Grosse nouveauté de cette édition, la clôture du Hamac Festival avait lieu à L’Olympia. Présentée par les maîtres de cérémonie habitués Mathieu Madénian et Thomas VDB, l’ambiance promettait d’être au rendez-vous.

Hamac festival closing party clôture
Le Hamac Festival en lettres rouges

Dès l’entrée à l’intérieur de la salle mythique, ce sont les sons exotiques de Gramophiles qui lancent le ton de la soirée. Après un petit verre et un coucou à la danseuse brésilienne qui réchauffe le bar de L’Olympia, nous découvrons la scène de la closing party : un hamac et un bar, l’essentiel est là. Comme toujours chez Varion Productions, le show est divers et déjanté. Nos maîtres de cérémonie font leur habituel duo de personnages, Madénian qui mène la barque, et VDB en niais survolté. Leur entrée, tous deux accoutrés en cubains, et la danse de VDB  dans le public mettent parfaitement l’ambiance.

On apprécie particulièrement la diversité de la soirée, passant de l’imitation avec Marc-Antoine Le Bret à l’humour grinçant de Pierre-Emmanuel Barré, tout en se mêlant au PowerPoint de Pierre Croce et à l’humour misogyne d’Olivier de Benoist. La nouvelle génération de l’humour était aussi présente, avec une Laura Domenge pétillante et touchante, Maxime Gasteuil qui excelle toujours avec un dynamisme hors pair, ou encore Kallagan et ses blagues presque passe-partout. Petite surprise de la soirée, l’intervention de Ramzy lors d’un sketch de Monsieur Poulpe. On est presque frustrés de le voir si peu, mais déjà ravis de cette venue imprévue. Petite mention spéciale également pour Nicolas Caas, le barman présent tout le long de la soirée sur scène. Ex-participant aux championnats du monde de barmen, il a également lancé la seconde partie du show à coup de jongles de verres et d’accessoires en tous genres. Rien de tel pour se réchauffer, seul bémol, l’irrésistible envie de goûter à ses cocktails pendant tout le spectacle, mais on vous accorde que pour 1 772 personnes, ça aurait mis un peu de temps.

hamac festival closing party clôture
@ RouSke Photographe

Cette clôture du Hamac Festival a su être à l’image du reste du festival, à savoir très animée et sans prise de tête. Le festival a été une réussite totale bien qu’il n’en soit qu’à sa deuxième édition. Et comme jamais deux sans trois, on vous donne rendez-vous en 2017 !

Clôture de folie pour le Hamac Festival

par Laurène Thiéry Temps de lecture : 2 min
0