Les partiels, ce moment gênant où en une semaine il te faut revoir tout un semestre (auquel tu n’as pas forcément participé) si tu veux sauver ton année. Dans une frénétique soif de survie il va te falloir gérer de nouveaux concepts tels que les révisions, les fiches ou encore les bibliothèques. Chaque situation est différente et pour certains la question ne se pose même pas, mais pour le commun des mortels, voici quatre grands principes pour réussir les partiels. 

#1 – Se préparer pour les partiels, il faudra 

Cent étudiants dans un même espace, l’épreuve du creux de dix heures, le réveil à six heures, les transports en commun sont autant de pré-épreuves qu’il te faudra affronter avant la vraie épreuve. Alors prépare-toi. Mange bien, dors tôt, ne sors plus. En bref, deviens un vrai étudiant sérieux (au moins le temps de quelques semaines). Il n’est peut-être pas trop tard.

tumblr_inline_n53rhoBfZD1s2i8ox

#2 – Le temps, tu maîtriseras

 Je parle bien sûr autant de celui que vous destinez à vos révisions (non, réviser toute une matière la veille de 20h à minuit ne sera pas suffisant) qu’à celui pendant l’épreuve. Renseignez vous et organisez vous de sorte que lorsque vous rendrez votre copie, vous entendez Jonathan Nelson chanter « My Name is Victory ». Se faire arracher la feuille alors que tout le monde est déjà sorti n’est pas le meilleur des signes, le cours ne vous reviendra pas à la fin de l’épreuve …il serait de toute manière déjà trop tard. Que le dieu Chronos soit avec vous.

9e8

 #3 – Le stress, tu dompteras

 Stresser ne sert à rien. Keep it Cool ! De plus, il est responsable de maux fort préjudiciables : ventre plus serré que le short de Nabilla, déconcentration intense, défaitisme superflu, maux de tête, perturbations du flux intestinal, tendances au scénario catastrophes, entre autres joyeusetés. Stop. Rater un examen n’a jamais tué personne quoi qu’en dise vos parents. Mais si tu as plongé le nez dans tes bouquins tu as toutes tes chances de réussir. Alors zen, restons zen.

 

#4 – De toutes les tentations tu t’éloigneras

 La culpabilité, il n’y a rien de pire : se dire que si on avait révisé on aurait pu réussir. En effet, tu as déjà vaguement entendu parler de l’œuvre de Richelieu un mardi matin de 10h à 12h mais de là à en faire une dissertation complète il y a un monde que tu ne surmontera sans doute pas si tu es en train de lire cet article au lieu de réviser! Réviser!!! Mais tout ça c’est surement à cause du fait que Dieu ait créé Facebook, Twitter ou autre Instagram. Toutefois, vu que tu es happé dans le tourbillon de ta connexion, tu as à peine eu le temps de regarder trois vidéos de chats mignons et deux clips que ta journée de révisions est déjà achevée. Bref, va colonise les bibliothèques et ton bureau. Il est encore temps.

  giphy 

Mais ne t’inquiètes pas si tu as survécu aux périls de la sociabilité universitaire, aux sandwichs du CROUS, aux cours soporifiques et surtout aux affres de l’administration (bureau de la scolarité ouvert de 9h04 à 10h27), c’est que tu as déjà des supers pouvoirs et que les partiels ne devraient être qu’une formalité pour toi. On a bien réussi à y arriver jusqu’ici.

 

Camille Humbert

Comment bien se préparer à une semaine de partiels?

par La Rédaction Temps de lecture : 3 min
1