Chères étudiantes, chers étudiants. C’est l’été, vous n’avez certainement pas le temps de lire ces quelques lignes….pourtant vous devriez ! Voici quelques conseils qui vous feront gagner du temps pour la rédaction de votre CV et de votre lettre de motivation, pièces maîtresses de vos dossiers de candidatures.

 direct-emploi-letudiant-autonome

Conseil n°1 : cessez de mentir !

Ne feignez pas l’ignorance, nous avons tous (ou du moins y avons pensé) modifié quelques faits sur nos CV ou exagéré une expérience pour remplir notre lettre de motivation.

Au lieu de cela, pensez plutôt à détailler d’un point de vue personnel (vous pouvez même jouer sur l’émotion, sans néanmoins en faire trop) votre seule expérience dont vous n’êtes pas vraiment fier. En effet, votre lecteur décèlera votre enthousiasme à travers vos lignes, et les leçons retenues de votre ou vos expérience(s) ainsi que votre aptitude à recevoir les critiques.

Transformez ainsi un banal stage dans une entreprise X, en expérience enrichissante. Ayez votre propre définition « d’enrichissant ». Ce qui est enrichissant, c’est ce qui vous intéresse  et sur lequel vous pouvez argumenter. Ne soyez pas standardisés !

 

 

Conseil n°2 : osez l’original !

On ne le répétera jamais assez, soyez inventif. N’hésitez pas à montrer les capacités et les maîtrises dont vous vous vantez dans votre CV. Il s’agira par exemple d’utiliser des logiciels de montage pour faire une présentation originale de votre lettre de motivation et de votre CV. Un des logiciels facile d’utilisation (et gratuitement) est InDesign, utilisé au sein des rédactions par les maquettistes. Le jury, lorsqu’il aura votre CV en main, y sera sans doute plus attentif, car il aura au moins le mérite de le sortir de sa lecture monotone. Attention, cependant, en ne pas en faire des tonnes. Evitez quand même les petits cœurs en coin ! Entre l’original et le ridicule, il n’y a qu’un pas.

 

 

Conseil n°3 : soyez méthodique !

C’est sans doute la partie la moins plaisante, mais néanmoins fondamentale de votre lettre de motivation. Toute production nécessite rigueur et construction. La lettre de motivation ne fait pas exception à la règle. Voyez-là comme une dissertation et appliquez-lui les mêmes règles méthodiques. On pourra ainsi la découper en 4 principaux paragraphes :

  • Une présentation rapide de votre cursus antérieur ainsi que celui pour lequel vous postulez. Il vous faudra faire le lien entre les deux, s’il ne parait pas évident (certains d’entre nous se présentent à tel ou tel cursus par contrainte, mais il faut cependant donner l’illusion, sans pour autant mentir, qu’il s’agit d’un choix réfléchi).
  • Synthétisez vos acquis universitaires. Demandez-vous ce que vous ont permis d’apprendre vos études. Il s’agit de prouver que vous n’êtes pas arrivés là par hasard, et que c’est en grande partie grâce à vos choix d’études. N’hésitez pas à citer certains cours qui vous en particulièrement intéressés en les mettant en relation (implicitement) avec certains cours que propose le cursus souhaité.
  • Mettez en avant un projet (universitaire ou professionnel) auquel vous avez participé. Visuellement, cette partie est au centre de votre développement, et vous pouvez vous permettre de la détailler un peu plus que les autres. Pour certains, il s’agira de mémoires de Master, pour d’autres, d’ateliers ou d’associations desquelles vous faites parties, mais surtout, ce qui est intéressant c’est le travail que vous avez fourni en leur sein.
  • Enfin, parlez de ce qu’il vous plaît ! C’est la partie émotion de votre lettre (sans tomber dans la niaiserie bien sûr).

 

Il s’agit de la partie où vous ferez découvrir votre projet professionnel. Ne l’énoncez pas brutalement (je veux faire ce métier-là précisément). Parlez plutôt du domaine qui vous intéresse (sans pour autant être vague), tout en le rattachant à vos études. Puis énoncez vos principales expériences, tout en les croisant dans ce qu’il vous en est permis d’acquérir. Attention à ne pas énumérer toutes vos expériences qui sont déjà inscrites sur votre CV !

Ainsi, vous finirez votre développement, en laissant un sentiment de dynamisme, en montrant que vous avez appris, mais que vous continuez à apprendre, au quotidien de vos expériences.

 

Comment faire un CV parfait !

par contributeurs Temps de lecture : 4 min
2