La France et la Coupe Davis c’est comme Djokovic et Roland Garros, ça ne veut tout simplement pas ! Après s’être incliné en finale contre les Suisses l’année dernière, voici que la Grande Bretagne nous prive de voyage. Après quatre matchs, la France s’arrête donc en quart de finale. Retour sur un week end qui avait pourtant bien commencé.

Gilles Simon bat James Ward : Advantage France

Le premier match d’une compétition est toujours important pour connaître l’état de forme des participants. Gilles Simon n’est pas très chanceux en Coupe Davis, il n’avait jusque là gagné que deux de ses dix précédents simples à enjeu mais il a lancé la compétition de la meilleure des manières pour la France. Il faut dire aussi que l’adversaire du jour, James Ward n’est que 89 mondial pas de quoi être inquiet ! En 1h47 et trois petits sets (6-4, 6-4, 6-1), Simon a donc parfaitement rempli sa mission.

Coupe Davis France
Gilles Simon lors du premier match des quarts de finale de la coupe Davis 2015 (Reuters)

Andy Murray bat Tsonga : Deuce

Tsonga avait l’occasion de mettre la France dans une situation très confortable mais a chuté face à l’indétrônable Andy Murray. Les deux premières manches ont été serrées. Au coude-à-coude avec Murray jusqu’à 5-5, dans le 1er set, Tsonga a plié le premier en concédant son service dans le onzième jeu qui l’emmenait vers un jeu décisif. La faute à une première balle qui s’est dérobée au pire moment. Le tie break du 2e, n’a pas non plus été à l’avantage du Français, qui a eu trois balles d’égalisation. Il concède sa cinquième défaite sur gazon face à l’Écossais, en trois sets (7-5, 7-6[10], 6-2).

Coupe Davis France
Tsonga dépité par sa défaite contre Andy Murray. (©AFP)

Les frères Murray vainqueur du double contre Mahut-Tsonga

Dans la famille Murray, je voudrais le frère ! Hein comment ça on l’a déjà ? Non non je parle de Jamie pas d’Andy… Ce gaucher, très bon joueur de double était tout désigné pour accompagner son frère dans ce match de Coupe Davis. Leur coach ne s’y est pas trompé puisque la paire gagne (4-6, 6-3, 7-6[5], 6-1). Pourtant la France avait bien débuté le match… OUI OUI on sait ça commence à être un motif récurant ! Les Français y auront donc cru un set et demi avant que la machine britannique, lancée par un public en feu, ne ruine leurs espoirs. Les statistiques montrent bien de quel côté la suprématie était : 38% de réussite pour les Bleus contre 53% pour les frères Murray sur les points joués à la volée.

Coupe Davis France
Les frères Murray : Andy et Jamie contre Tsonga et Mahut.

Bye bye la Coupe Davis pour les frenchies

Contre Andy, malheureusement, aucun français n’a pu… N’est pas dans le Top 4 qui veut ! Gilles Simon avait pourtant gagné le 1er set… problème ? Ce n’était pas autant dû à son brio qu’aux fautes de débutant d’un écossais en manque cruel d’efficacité. Andy se tâte, Andy se méfie, Andy se hâte et pourtant il fini par gagner le 2e set ! Après avoir été mené il remonte à 4 jeux partout dans cette manche puis passe devant pour la première fois du match avant d’arriver au tie break. Gilles Simon déroulait 4-1 avant que Murray revienne à 5 partout puis remporte le set. Il n’a ensuite pas tremblé dans le début de la 3e manche avec un break d’entrée à 3-0. Arrive ensuite un 4-2 puis un 5-3 et l’Ecossais fini le Français sur un lobe magnifique remportant 6-3 le troisième set. Le dernier fut ce qu’on appelle communément une roue de bicyclette 6-0.

Ce match a aussi été celui des gamelles ! A 4-3, 40-0, dans le 1er set, Simon glisse derrière sa première balle et chute au sol. Il se relève et file s’asseoir sur sa chaise pour se faire manipuler le genou droit par le médecin de l’équipe de France. Après 5 bonnes minutes le français revient sur le court. Andy a vu aussi son postérieur atteindre la pelouse de Londres. Dans le premier jeu du 4e set, il manque son passing et glisse pour se retrouver au sol. Pas de souci toutefois, il se relève. Quelques minutes plus tard c’est au tour du Français de s’écrouler à nouveau. Le match est encore momentanément interrompu. Simon se fait soigner la cheville gauche sur la chaise de l’équipe de France. Après 6 minutes 30 d’interruption depuis le dernier point, le match reprend avec Murray au service qui exploite la faiblesse de son adversaire et confirme son break dans le set. Simon ne reviendra pas.

Andy Murray permet donc à la Grande-Bretagne de continuer son chemin en Coupe Davis grâce à sa victoire contre Gilles Simon en quatre sets (4-6, 7-6 (7/5), 6-3, 6-0), dimanche au Queen’s de Londres. L’équipe de la reine rencontrera l’Australie au tour suivant. Les tennismans anglais n’avaient plus atteint les demi-finales depuis 1981.

@ap91700

 

Coupe Davis : La France stoppée en quarts

par Aliénor Perignon Temps de lecture : 4 min
0