Vous avez certainement attendu avec impatience le retour de l’émission Cousu main sur M6. Diffusée l’an dernier entre septembre et octobre, cette année il a fallu patienter jusqu’au 2 janvier pour que la saison 2 soit diffusée. La fameuse phrase de l’émission « À vos fils, à vos aiguilles, cousez ! » vous avait sans aucun doute manqué. Retour sur les premiers épisodes et sur cette saison déjà bien entamée.

cousu main
Le livre de la gagnante du concours de l’an dernier, Carmen

La première saison du premier concours de couture amateurs de M6 avait eu beaucoup de succès l’an dernier avec en moyenne 1,28 million de téléspectateurs. Parmi les innombrables émissions de cuisine ou de décoration, il fallait bien que la couture y passe. Le concept, bien que copié (jusque dans le choix des candidats dans la première saison) sur son homologue anglais Sewing bee, est nouveau et original : douze candidats s’affrontent chaque semaine à travers deux épreuves de couture. Au cours d’une première épreuve, ils doivent réaliser une création à partir d’un patron imposé, puis, dans une seconde épreuve, ils doivent customiser un vêtement du quotidien. Ils sont jugés par deux jurys, Julien Scavini et Amparo Lellouche. C’est Carmen qui avait remporté le concours de l’an dernier et qui avait ainsi pu publier son propre livre de couture. La saison 2 a démarré en douceur puisqu’il n’y a pas eu d’élimination la première semaine.

Que vaut cette saison 2 ?

Les candidats, âgés de 24 à 58 ans, s’affrontent sur de nouvelles épreuves très diverses. Ils ont par exemple dû coudre une jupe, un pantalon, un duffle-coat… À chaque semaine son thème : les basiques, les plis, les vêtements d’hiver… ou son tissu : coton, velours… Les jurys ne manquent pas d’idée pour confronter les candidats à des épreuves difficiles. Certains expérimentent ainsi pour la première fois un vêtement en pleine émission… Mais ils savent bien se débrouiller. Si l’émission a abandonné les petites parties historiques expliquant l’évolution des vêtements, rien n’a beaucoup changé. Les jurys sont bien présents pour conseiller les candidats, et les téléspectateurs couturiers par la même occasion.

La présentation des candidats a été assez longue à démarrer avant que l’on ne puisse choisir son ou ses favori(s). Avec douze participants, on n’a pas l’impression de voir beaucoup les candidats coudrent ou d’apprendre quelque chose. Il y a en effet sans doute beaucoup de coupures, étant donnée la durée de l’émission, à savoir environ une heure vingt. Il faudra peut-être attendre quelques éliminations avant de pouvoir mieux se concentrer sur la manière de travailler des candidats. Au-delà du concours et des éliminations, l’émission a l’avantage d’être pleine d’idées !

cousu main

Cousu main, l’émission créative et inspirante par excellence

Si ce n’est pas son but premier, l’émission donne en tout cas envie de coudre. Comme le rappelle souvent la voix-off, une garde-robe cousue par soi-même revient moins cher… et est plus personnelle. La variété des épreuves fait que l’on ne s’ennuie jamais. L’émission est créative, et pour cela il n’y a qu’à voir le parcours après l’émission des candidats de l’an dernier. Par exemple, la candidate Anne Durrieu a lancé sa propre marque de vêtements, disponible en ligne, ou encore Camille, qui avait été éliminé dès la deuxième semaine l’an passé, a bien pris sa revanche en lançant sa propre marque de tissus aux formes souvent géométriques sur camillette-creation.com. Il y a aussi bien évidemment les blogs. Les candidats de cette saison affirment aussi avoir des projets comme Christelle ou encore Astrid, qui voudrait lancer sa propre marque de vêtements pour enfants. Quel meilleur moyen alors que de gagner, ou même tout simplement de participer à ce concours ?

La deuxième saison de Cousu main est très riche et fidèle à la première saison, alors vous n’avez pas de quoi être déçu ! Si vous ne connaissez pas encore, rendez-vous samedi à 17h50 sur M6, ou sur le replay. Et comme dirait Christina Cordula : « Vive la couture, vive la couture et vive la couture ! ».

Cousu main : une émission cousue d’idées

par Armandine Castillon Temps de lecture : 3 min
0