Après trois ans d’absence, Damien Saez a annoncé son grand retour. Peu adepte des plateaux télés, c’est sur les réseaux sociaux qu’il a choisi de s’adresser à son public. Après avoir attisé notre curiosité pendant une quinzaine de jours, l’artiste a présenté il y a quelques jours le calendrier de son nouveau projet. Embarquement imminent pour Le Manifeste !

Mystère autour du 16 juin 2016

Le 11 juin dernier, Damien Saez crée la surprise en faisant son entrée sur Facebook, Twitter et Instagram avec la publication d’une image pour le moins énigmatique :

Damien Saez Manifeste

Pendant cinq jours, nous avons donc pris notre mal en patience en nous préparant au meilleur. Après nous avoir taquiné pendant plusieurs heures, le voile a enfin été partiellement levé par une vidéo digne des plus grands maîtres. On y lit tout d’abord une série de textes tous aussi poétiques et engagés les uns que les autres. Ensuite, l’artiste fait son apparition sous le masque d’un clown triste qui plante des fleurs. Finalement, Damien Saez nous envoie une invitation pour nous joindre à une toute nouvelle expérience qui débutera le 31 juillet prochain.

Le Manifeste : un projet crowdfundé

Seize ans après ses débuts, Damien Saez a décidé de passer à la vitesse supérieure en créant son propre Art : « Le 21ème Art : Art révolutionnaire où l’Art musique et l’Art poésie marient l’Art cinématographique […] ». Pour monter ce projet ambitieux en toute indépendance, le chanteur a fait appel à la générosité de ses fans :

« L’Art du poète commencera la lutte populaire
et pour se mettre à peindre autre chose que du vide il faut choisir un cadre
s’il est parfois bon de taguer les murs de la ville
il est nécessaire aussi de peindre un tournesol
et pour ça il faut une toile bien à soi
la maison de l’indépendance »

Pour la modique somme de 60 €, Damien Saez vous propose donc « un billet pour un grand voyage sans connaître la destination ». Si beaucoup se sont longtemps interrogés sur les contreparties qui découleront de ce financement participatif, d’autres ont accordé une totale confiance au chanteur. Néanmoins, face à l’incompréhension de certains fans, l’artiste a décidé de dévoiler une partie des avantages offerts à ses crowdfunders. Ainsi, il semblerait que ce paiement donne accès en exclusivité aux deux nouveaux albums en streaming qui paraîtront dans les mois à venir.

Damien Saez a également annoncé une série de concerts au printemps 2017 qui constitueront le quatrième Acte du Manifeste :

« Des scènes de tableaux sur des scènes de concerts. Pour la première fois une œuvre cinématographique se déroulera tout le long d’une tournée. Premier concert premiers tableaux, deuxième concert deuxièmes tableaux etc etc… Pour que l’ami du Havre puisse suivre l’acte IV du manifeste quand le concert est à Lille, l’œuvre cinématographique projetée au concert sera dévoilée au même instant sur culturecontreculture.fr, de soir en soir, de tableaux frères lumières en tableaux d’éphémères, le concert restera un concert, pogo en Mars Avril prochain… »

Damien Saez Manifeste

Damien Saez : un artiste politique

La plupart de ses textes traitant de sujets de société, il n’est pas étonnant que l’artiste fasse le choix de se produire sur scène à l’aube d’un scrutin national. Rappelons que c’est lui avait écrit, composé et enregistré en environ dix heures la chanson Fils de France au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle de 2002. Cette même année, lorsque Victor Hache (journaliste et chroniqueur culturel à l’Humanité) lui demande comment il se situe politiquement, voici ce qu’il répond :

« Il faudrait recréer un vocabulaire. Je ne peux pas dire extrême gauche parce que quand j’entends quelqu’un parler de « travailleur », je ne peux pas m’associer rien qu’à cause du mot. Pour moi, le meilleur système serait celui de partage, peut-être moins extrémiste qu’il a pu être dans le bloc de l’Est. Je me sens à gauche, extrêmement – j’aurais tendance à dire « communiste » dans les textes – en sachant qu’il faudrait changer le mot. Il faut la même idée mais avec le vocabulaire d’aujourd’hui. »

Informations pratiques

En attendant d’en savoir plus sur cette petite révolution numérique et artistique, voici LE lien à ajouter absolument dans vos favoris :

Damien Saez Manifeste

Comments

comments

Damien Saez signe son grand retour avec Le Manifeste

par Aude Norguin Temps de lecture : 3 min
0