Des promesses en veux-tu, en voilà ! Cheveux doux et brillants, lèvres repulpées, cicatrices d’acné atténuées : une multitude de produits en tous genres fleurissent chaque jour dans les rayons des supermarchés, parapharmacie et autres revendeurs. Cependant, si on les retourne, on s’aperçoit parfois que la composition n’est pas toute aussi merveilleuse que la marque le prétend !

Pourquoi s’intéresser à la composition ? 

Début 2016, Que Choisir a publié une liste de 185 produits aux substances indésirables : composants irritants, allergènes, perturbateurs endocriniens semblent être présents dans bon nombre de produits de notre quotidien. Cette liste est d’autant plus préoccupante quand on se rend compte qu’elle recense des produits destinés aux bébés et enfants. 

S’intéresser à la composition des produits que l’on achète devient primordial, que ce soit pour notre santé, pour l’environnement et pour contrer ces mensonges publicitaires. Passer au crible les compositions des produits au moment de faire ses courses prend du temps, mais est important. On n’hésite pas à prendre en photo la compo au dos du produit, et une fois à la maison, à la décrypter. Des sites spécialisés tel que Lavéritésurlescosmétiques sont de vraies mines d’or pour ceux qui s’intéressent de près aux produits qu’ils utilisent… ou pour les curieux !

Liste INCI, c’est quoi ?

produits composition
Liste INCI de la mousse nettoyante Bio Casino – © L’Etudiant Autonome

La liste INCI (International Nomenclature for Cosmetic Ingredients) renvoie à la liste des composants du produit. Souvent en latin (pour les ingrédients végétaux) et en anglais scientifique, les termes sont pour la plupart incompréhensibles. 

Ce qu’il faut retenir, c’est que c’est souvent les 4 voire 5 premiers ingrédients qui composent véritablement le produit, les composants étant inscrits dans l’ordre décroissant de concentration. Dès lors, on se rend parfois compte qu’un produit censé être à l’huile d’argan, la vanille ou autre, ne l’est en vérité qu’à quelques pourcentages, quasi-nuls. Il faut donc décrypter en priorité le début de cette liste. L’un des premiers composants retrouvables sur cette liste est généralement Aqua, c’est-à-dire l’eau. Il faut savoir qu’un produit cosmétique est composé d’environ 65% d’eau !

Une marque dont les produits peuvent être chers, connus etc. peut ne pas être synonyme de composition clean ! De nombreux sites et médias comme planete-info ou madame.lefigaro font le détail des composants à éviter, voire à bannir. 

Privilégier des produits bio et naturels ? 

Certains font donc le parti pris de passer aux produits bio et prônent de ce fait, une composition beaucoup plus clean et respectueuse de l’environnement. Et là, (presque) aucune raison de se tromper, ces produits ont des labels. Que ce soit le label Ecocert, Cosmebio, BDIH, voire le label non testé sur les animaux et vegan, ils ont tout bon. Certaines petites marques ne sont pas encore certifiées bio, mais il suffit de s’intéresser à la liste INCI pour parfois avoir de bonnes surprises !

composition produits
Le site aromazone.com, l’un des sites phares pour trouver des huiles essentielles, végétales etc.

D’autres en revanche vont encore plus loin et n’utilisent plus que des produits 100% naturels et les fabriquent eux-mêmes. C’est d’ailleurs le cas de Valentine qui a décidé depuis quelque temps de faire elle-même ses soins, masques, savons : « J’ai longtemps eu des problèmes de peau et j’ai eu beau tout essayer, rien n’a fonctionné. Donc petit à petit, je me suis renseignée sur le pouvoir des huiles essentielles, des huiles végétales, des poudres ayurvédiques… Toutes les alternatives naturelles en quelques sortes. Et puis quand on sait que tout ce que l’on met sur notre peau va directement dans notre sang, on fait davantage attention aux compositions des produits. Que ce soit pour nous, notre santé, les résultats ou l’environnement, il n’y a que des bonnes raisons de choisir le naturel. Ainsi aujourd’hui, je n’achète plus rien en grande surface et ma peau et mes cheveux ne se sont jamais aussi bien portés !« 

Et si c’était la bonne alternative ?

Comments

comments

Décrypter la composition des produits

par Amé Lie Temps de lecture : 3 min
0