Parlons peu, parlons bien : parlons tatouage ! Grande innovation pour l’Étudiant Autonome, nous lançons officiellement une série d’articles tattoo, pour vous : de l’inspiration, des conseils et des bons plans à gogo ! Commençons par le commencement : les trois choses que vous vous devez de savoir ! 

Tatouage

Les motivations pour se faire tatouer sont multiples, mais nous nous accordons tous sur un point : nous voulons le plus beau tatouage à nos yeux. Qu’il ait une symbolique très présente, ou qu’il soit purement esthétique, le procédé reste le même. Alors peu importent vos motivations, ces articles peuvent vous être utiles. 

#1 « Un bon tatoueur n’a pas besoin de tatouer les mineurs pour avoir un agenda bien rempli »

Voilà une phrase que je n’oublierai jamais. J’ai commencé à m’intéresser aux tatouages vers l’âge de 12 ans, pour la plus grande tristesse de mes parents qui ont refusé que je me fasse tatouer avant ma majorité, mais étant têtue, j’ai tout de même demandé à un tatoueur si sur un malentendu, il pouvait me tatouer à 16 ans, et il m’a répondu « Un bon tatoueur n’a pas besoin de tatouer les mineurs pour avoir un agenda rempli ». Je vous vois déjà venir, je ne dis pas que TOUS les tatoueurs qui acceptent de tatouer les mineurs sont mauvais, mais l’éthique se refusant de tatouer les mineurs, faites attention aux studios qui s’en moquent. Alors doucement moussaillon et ouvre bien les yeux avant de te précipiter dans le premier studio que tu trouves.

#2 « Le client est roi »

Vous demandez-vous à chaque fois si votre projet plait réellement à votre tatoueur ? Si non, vous devriez. « Le client est roi » ne s’applique plus dans le monde du tatouage, vous ne pouvez pas exiger d’un passionné d’Old School de vous faire un portrait réaliste de votre chien. Lorsque vous avez un projet conséquent (exit les phrases, les hirondelles, etc.)  vous devez porter une attention toute particulière au professionnel qui va vous tatouer, prenez le temps de vous documenter sur lui, regardez ses books, les tattoos qu’il a déjà faits, prenez le temps de discuter avec lui, voyez tout simplement si votre projet fait partie de ce qu’il aime faire. 

#3 « Je veux un tatouage, mais pas cher »

C’est souvent à ce moment-là de la conversation que je commence à m’énerver, quand j’entends « je veux un tatouage, mais pas cher, hein ! » ou alors « Quoi ?! Mais t’as payé trop cher pour tes tatouages ! » mais comprenez qu’on n’a rien sans rien. Chercher le moins cher, avec le plus petit délai d’attente, est le meilleur moyen pour regretter un tattoo. Alors oui, quand on veut de la qualité, il faut mettre le prix et être patient, car un bon tatoueur a un délai d’attente moyen de trois mois à un an… 

 

Pour résumer, moussaillon, pour mettre toutes les chances de ton côté, il te faudra : économiser, car comme je l’ai dit plus haut, tu n’auras rien sans rien, et beaucoup de patience. 

 

Tatouage : 3 choses que vous devriez savoir

par Alyce Knap Temps de lecture : 2 min
0