Hier, nous vous faisions part de nos pronostics pour la phase de groupe de l’Euro 2016 organisé en France. Nous vous proposons aujourd’hui la suite de nos prédictions, des 1/8 de finale jusqu’au match qui déterminera le nouveau roi d’Europe, qui pourrait bien être l’Allemagne. À lire aussi, nos pronostics de la phase de groupe.

Nos pronostics des 1/8 de finale

La Pologne obtient son billet pour les quarts de finale, en battant la Suisse (2-1), avec notamment un doublé de l’inusable Robert Lewandowski. Puis vient une grosse affiche entre l’Espagne, 1er du groupe D, et l’Italie, 3e du groupe E. Les deux équipes se neutralisent et filent en prolongation. Lorenzo Insigne ouvre la marque pour l’Italie, mais Andrés Iniesta égalise dans la foulée. Nous sommes aux portes des tirs au but et une dernière offensive se joue pour l’Espagne. La défense italienne se troue et permet à Pedro d’offrir la qualification aux siens (2-1). L’Angleterre se débarrasse tant bien que mal de la Roumanie (2-1) pendant que la Belgique tient la baraque et bat le Portugal, sur un coup de génie d’Eden Hazard (1-0).

La Slovaquie ne pose pas trop de problèmes à l’Allemagne (0-2) tandis que le match entre la Suède et la Croatie est plus disputé. Alors que Modric et Mandzukic permettent aux Croates de mener 2-0 à la pause, la Suède se réveille et surtout Ibrahimovic. Auteur d’un doublé, l’ancien parisien offre le but de la qualification à Marcus Berg dans le temps additionnel. Les Bleus de leur côté se qualifient aussi, mais ils ont dû jouer des coudes pour passer. Griezmann et Coman permettent aux Bleus de mener facilement, mais la réduction du score par Yarmolenko a donné des sueurs froides, sans conséquence finalement. Du match entre le Pays de Galles de Gareth Bale et l’Islande de Sigurdsson, ce sont les insulaires qui par leur solidarité parviennent à arracher aux prolongations leur place pour les ¼ de finale. Et si c’étaient nos pronostics, la surprise ?

Pas de surprise aux quarts de finale

C’est l’heure des quarts de finale, l’étau se resserre. L’Espagne se joue de la surprise polonaise qui, malgré l’ouverture du score de Lewandowski, ne peut rien faire face à l’armada ibérique, menée par Iniesta, Fabregas et Sergio Busquets. Score final, 3-1 pour les Espagnols. L’Angleterre et la Belgique se livrent un match de très haute intensité au milieu du terrain. Personne ne parvient, ou alors très rarement, à franchir les tranchées de l’adversaire. Le duel s’achève par un 0-0 après les prolongations, mais il faut un vainqueur. Quatre tirs aux buts partout. Jamie Vardy à une occasion unique de rentrer dans la légende. Courtois est battu, mais le ballon heurte la transversale, comme dans un certain France-Italie en 1998. Derrière, Lukaku ne tremble pas et offre à la Belgique une belle demie-finale. Ibrahimovic se blesse à la veille du match opposant la Suède à l’Allemagne. Privée de son joueur fétiche, la sélection scandinave est sans solution, Müller et Götze en profitent pour propulser la Mannschaft dans le dernier carré. La France évite de son côté le piège islandais, grâce à un doublé d’un Anthony Martial qui survole la compétition.

Nos pronostics envoient la France dans le dernier carré de l'Euro 2016 mais tombe contre l'Allemagne
Antoine Griezmann envoie la France dans le dernier carré de l’Euro © Le 10 Sport

La France s’arrête aux demies

Les demies-finales opposent donc l’Espagne à la Belgique et l’Allemagne à la France. Les deux match sont serrés mais plus ou moins spectaculaires, les pronostics ne sont pas faciles. Les espagnols éprouvent toutes les difficultés du monde à trouver la faille dans une défense belge qui tient le coup. Mais ceux-ci ne sont pas plus inspirés à l’attaque. Encore un 0-0, les prolongations arrivent. 110e minute, l’Espagne trouve enfin la faille. Iniesta trouve un trou de souris et Busquets reprend la balle instantanément, laissant Courtois scotché et permettant à l’Espagne de se retrouver en finale de l’Euro 2016, rééditant l’exploit réalisé en 2012.

L’autre match opposant l’Allemagne à la France à des airs de revanche. Il y a deux ans, lors de la Coupe du Monde au Brésil, la Mannschaft battait les Bleus, 1-0, aux quarts de finale. Cette fois, l’Euro 2016 se joue en France et une place en finale est à la clé. Les Bleus sonnent très vite la charge. Après une dizaine de minutes de jeu seulement, Anthony Martial, encore lui, transperce les filets allemands grâce à une passe lumineuse de Paul Pogba. La défense allemande est fébrile, mais la France n’en profite pas. Même pire. La défense française, qui a fait peur tout le long de la compétition, cède une première fois. Laurent Koscielny commet une faute près de la surface, dans l’axe. Il n’en faut pas plus à Toni Kroos pour égaliser. Les français sont déstabilisés et subissent une nouvelle offensive. Cette fois, c’est un penalty qui est obtenu par Özil. Thomas Müller assure le coup, marque et offre la finale à l’Allemagne (1-2). Que voulez-vous, nos pronostics sont sévères.

L’Allemagne au sommet de l’Euro 2016

La finale de l’Euro 2016 : entre l’Espagne, tenante du titre, et l’Allemagne, championne du monde en titre. Les Espagnols se montrent fébriles face à la taille de l’enjeu et perdent rapidement le fil contre la sélection germanique. Mario Götze ouvre le score après un cafouillage dans la surface de réparation puis Toni Kroos place un boulet de canon dans la lucarne de De Gea. On croit le match plié, mais on oublie vite la qualité technique et la vitesse ibérique qui peut rendre fou n’importe qui. Iniesta et ses passes permettent à Cesc Fabregas et à Pedro de remettre l’Espagne sur le droit chemin. 2-2, c’est le score au bout de 90 minutes. Le plaisir est prolongé de 15 minutes. Après de multiples occasions de part et d’autre, c’est finalement le vétéran Schweinsteiger qui trouve la faille aux 25 mètres et offre l’Euro 2016 à l’Allemagne.

Nos pronostics voient l'Allemagne dominer l'Euro 2016 en France
Finalement, ce sont les Allemands qui dominent l’Euro © parissportifs.com

Selon nos pronostics, l’Allemagne survole le football mondial en remportant consécutivement la Coupe du Monde 2014 au Brésil et l’Euro 2016 en France. Le Polonais, Robert Lewandowski, terminera meilleur buteur avec 8 réalisations. Andrés Iniesta est le meilleur passeur décisif avec 10 offrandes. La palme, du meilleur joueur de cet Euro, revient à Thomas Müller tandis qu’Anthony Martial sera consacré comme révélation du tournoi.

Euro 2016 : Pronostics favorables à l’Allemagne

par Romain Lambic Temps de lecture : 4 min
0