La marche était haute, personne n’avait encore remonté un déficit de quatre buts, mais c’est chose faite en ce 8 mars 2017. Alors que la Saint Valentin a porté bonheur aux Parisiens, la journée de la femme était catalane. Dans un FCBPSG complètement fou, le Barca, au bout du suspense, remporte la rencontre 6-1 et se qualifie pour les quarts.

1ère mi-temps parfaite du Barca

La première mi-temps de ce FCBPSG ne souffre d’aucune contestation. Les Catalans marquent seulement après trois minutes de jeu. Rafinha est seul sur son côté droit, Marquinhos parvient à dégager son centre, mais incompréhension Trapp ne sort pas et Suarez inscrit un but de la tête. L’esprit de conquête catalan est là, fini la passivité du match aller. Coup sur coup, le Barca obtient deux corners. À la 10e, Neymar tire, c’est renvoyé de la tête, Mascherano tente, mais c’est trop croisé. 15e minute de ce FCBPSG, Messi est au coup franc et tout le Camp Nou se met à chanter. La frappe de l’Argentin passe de peu au-dessus de la barre. 3 minutes plus tard, c’est le N, de la MSN qui s’illustre avec une frappe qui était encore à deux doigts de la cage de Trapp. Le capitaine blaugrana tente sa chance à la 28e, mais c’est à la 40e qu’il réussira. Le but est attribué à Kurzawa contre son camp, mais on soulignera plutôt le travail du catalan que la boulette du Parisien…

Flottement entre la 50e et la 85e

M. Aytekin n’était vraiment pas l’ami des Parisiens dans cette rencontre, mais parfois ça arrive… À la 49e, Iniesta passe pour Neymar, Meunier glisse dans les jambes du Brésilien qui tombe et ça fait penalty. Messi se fait un plaisir de transformer la mise et ça fait 3-0 pour le Barca. La remontada, à ce moment là, sent bon pour les Catalans. Toutefois, les Parisiens montrent un autre visage dans cette deuxième période. 53e, Meunier veut se rattraper, il prend le meilleur sur Neymar, centre, Cavani était là, mais tire sur le montant à bout portant ! Les Parisiens finissent par marquer à la 62e. Kurzawa remise de la tête pour Cavani, Ter Stegen est battu. Voulant appuyer là où ça fait mal, El Matador continue sur sa lancée, mais cette fois le portier catalan remporte le duel. Neymar et Suarez sont avertis coup sur coup à la 65e. Dix minutes plus tard, Messi feinte, mais croise trop sa frappe. 77e, Sergi Roberto remplace Rafinha, auteur d’une bonne prestation. À la 85e, Di Maria fait l’erreur du match en piquant mal son ballon alors qu’il était seul face à Ter Stegen.

FCBPSG : une conclusion folle

Le Camp Nou semble retrouver de la voix à la 88e grâce à un magnifique coup franc envoyé directement par Neymar dans la lucarne parisienne. Le fait de jeu intervient juste après. L’arbitre siffle un autre penalty en faveur du Barca qui menait jusqu’alors 4-1. Pour M. Aytekin, Marquinhos fait faute sur Suarez. Cette fois, c’est Neymar qui transforme. Tout est alors encore possible pour le Barça, à la 91e ! Sur la fin, le Barca pousse évidemment et enchaîne les coups francs. Au bout du temps additionnel, à la 95e, incroyable, mais vrai, le Barca marque. Neymar pique sa balle pour Sergi Roberto qui lobe Trapp et offre donc la qualification à son équipe (6-1). Enrique, pourrait finalement peut être bien rester…

FCBPSG : un BARCA historique pour la remontada du siècle !

par Aliénor Perignon Temps de lecture : 2 min
0