Jusqu’à présent, et sans vouloir être chauvin, les 8èmes de finale de samedi n’ont pas été palpitants. Allez, on vous accorde le match Suisse-Pologne. À Lyon, ce FRAIRL a été difficile, mais les Bleus se qualifient en quart en gagnant 2-1. La star de l’Atlético, Antoine Griezmann, a marqué un doublé dont on se souviendra longtemps.

FRAIRL : 45 minutes d’angoisse

Pour une fois, dans un match des Bleus, on n’a pas attendu longtemps avant de voir un but. Vu le scénario, on aurait quand même préféré… À la 2e minute, c’est un penalty pour l’Irlande. Long, est déséquilibré dans la surface par Pogba, l’arbitre n’hésite pas et siffle. Brady ne se fait pas prier pour inscrire le premier but de ce FRAIRL. Un peu chanceux quand même, puisque le ballon rebondit sur le poteau avant d’entrer dans la cage de Lloris. Après ce coup du sort, les Bleus se réveillent ! À la 7e, Payet, célèbre maintenant pour ses coups francs, se charge du premier accordé pour la France. Il tire directement sur le gardien adverse. À la 18e, il s’y recolle, le ballon est dévié par Antoine Griezmann mais capté sans souci par le gardien irlandais, Randolph. Paul Pogba veut se rattraper, à la 23e, il aurait pu marquer, mais Randolph réalise une sublime parade ! Kanté et Rami prennent un jaune, respectivement à la 27e et 44e. C’est une mauvaise nouvelle pour les Bleus, car ils ne joueront donc pas le quart. Juste avant la mi-temps de ce FRAIRL, la balle d’égalisation n’était pas loin. Giroud sert Payet, son tir est dévié, ça revient sur Antoine Griezmann, mais il est lui aussi contré ! Cette première mi-temps est très frustrante car les Bleus ne jouent pas si mal que ça et même, si j’ose dire, mieux que d’habitude, mais elle est menée 1-0.

FRAIRL Antoine Griezmann
La faute de Pogba qui concède le penalty. Reuters

Antoine Griezmann, le sauveur

Quand les choses ne fonctionnent pas, il faut s’adapter. Coman rentre pour la 2nde mi-temps à la place de Kanté. Matuidi et Pogba reprennent leur place habituelle, fini la gauche pour le droitier et inversement. Payet trouve un très bon coup franc à la 48e, Pogba dévie la balle au niveau du point de penalty pour Koscielny, mais il est trop court. Matuidi, que l’on sent vraiment mieux sur son côté, fait une tentative à la 56e mais Randolph repousse du bout du gant en corner.

Antoine Griezmann, déjà décisif face à l’Albanie, marque encore pour son pays. Devant la télé, à la fan zone de la Tour Eiffel, dans tout le stade, on a crié à la 58e ! Parfaitement décalé par Payet sur son côté droit, Sagna réalise un centre parfait à destination du n°7 qui marque de la tête. On n’aura pas attendu longtemps pour le doublé puisqu’il intervient à la 61e. Giroud réalise une superbe remise de la tête pour Griezmann qui bat Randolph d’une frappe décroisée du pied gauche !

Antoine Griezmann FRAIRL
Griezmann et Giroud, un duo gagnant.

Le penalty fut pour l’Irlande en 1e mi-temps, mais le rouge aussi. À la 66e, Duffy tacle Antoine Griezmann juste avant la surface. Comme quoi, il ne faut pas toucher notre génie ! Pas de penalty, mais un bon coup franc malheureusement mal dévié par Olivier Giroud. Il sort à la 74e, Gignac le remplace. Il ne faut pas plus de deux minutes à l’ancien Marseillais pour se montrer actif. Sa frappe croisée ras de terre ne rentre pas plus que sa frappe du pied droit, mais ce sont de réelles occasions. Il aurait aussi pu marquer à la 86e. Sur un caviar de Matuidi, le joueur des Tigres manque le cadre de vraiment très peu.

FRAIRL : de l’émotion et Antoine Griezmann pour la qualif…

par Aliénor Perignon Temps de lecture : 2 min
0