Le XV du coq aura souffert dans ce FRAPDG, mais aura remporté la bataille. La France arrache la victoire, au terme d’un match de folie qui aura duré 100 minutes ! Un succès des Bleus, 20-18, qui ne sera pas dû à un arbitrage complaisant… Avec un bilan de 3 victoires et 2 défaites, le tournoi des 6 nations se termine donc sur une note positive pour l’EDF.

1e mi-temps dominée par les Bleus

Le début de ce FRAPDG est bleu ! Même si Lopez rate sa pénalité, à la 5e minute, la France est bien rentrée dans son match. L’essai arrive à peine deux minutes plus tard. Lopez joue intelligemment, un petit coup de pied par dessus. Lamerat et Fickou sont sur le ballon, mais c’est le premier qui aplatit. Lui qu’on surnommait Jean Claude Dus dans le vestiaire, car il n’arrivait pas à conclure, inscrit enfin l’essai qui lui échappait. Lopez transforme, la France mène 7-0 au bout de 8 minutes. Exactement 8 minutes plus tard, Lopez inscrit encore une pénalité, 10-0. L’action de la 19e minute est encore un mystère pour moi, mais on le verra par la suite l’arbitrage dans ce FRAPDG laissait à désirer… Vakatawa plaque Biggar et apparemment, il y avait en-avant. Le Français prend donc un carton jaune et Halfpenny s’empresse d’ouvrir le compteur côté Gallois (10-3). 28e, bis repetita, le buteur passe la pénalité (10-6). Les Français dominent, mais sont très indisciplinés et Monsieur Barnes sifflent. À la 40e, les visiteurs refont leur écart, et ne sont plus menés que 10-9.

FRAPDG
L’essai de Lamerat

2nde mi-temps Halfpenny

46e, les Bleus loupent le coche. Picamoles trouve Fickou, Vakatawa voulait qu’on lui donne, mais c’est raté. À la 53e, Barnes pénalise la mêlée et ça fait 3 points de plus pour Halfpenny (10-12). Le buteur gallois enfile les coups de pied, puisqu’à la 65e minute de ce PDGFRA, il remet ça (10-15). Les Français se reprennent un peu, deux minutes plus tard. Voyant que les assauts du XV du coq ne profitent pas, Barnes revient à l’avantage. Lopez inscrit trois points pour les Bleus. Halfpenny ne tarde pas à lui répondre, à la 72e, ça fait 13-18.

FRAPDG
Halfpenny le buteur gallois

Prolongations pour ce FRAPDG

La fin de ce FRAPDG a été complètement folle. À la 78e, les Bleus sont là, Lopez attaque la ligne, on arrive à 2 mètres de l’en-but gallois, ça termine en mêlée. C’est là que le bât blesse… La première va au sol et c’est à refaire. Le médecin français, à la 80e, fait un peu d’intox pour changer Atonio et ça marche. Slimani rentre sur le terrain. Pendant ce temps, la mêlée est toujours en chantier. Barnes finit pas avertir Samson Lee. Un carton jaune à la 82e, étrange… Au bout d’un moment, le public français, à raison, réclame un essai de pénalité, les Gallois répétant les fautes en mêlée. À la 96e, Monsieur Barnes est toujours inflexible. L’essai français intervient donc à la 100e minute ! En 24 minutes, on aura joué 12 mêlées. La France s’impose donc sur la corde raide 20-18. Une autre victoire après l’Italie.

Comments

comments

FRAPDG : le coq terrasse le dragon sur le fil

par Aliénor Perignon Temps de lecture : 2 min
0