Beaucoup de critiques se sont abattues sur l’épisode 6, les fans trouvant le temps long. Nous, à la rédaction, on avait bien aimé celui de la semaine dernière. Ici, l’épisode 7, ramène le bon vieux Limier Sandor Clegane dans les contrées de Westeros. Jon et Sansa essayent de rallier le plus d’hommes au combat tandis que Margaery semble perdue à jamais. L’épisode défile sur un rythme un peu lent mais ne manque pas d’intérêt.

Sandor Clegane is back !

La grosse surprise dans cet épisode s’appelle Sandor Clegane. Si, si, vous vous souvenez du Limier avec sa gueule à moitié cramée ! Toutes les semaines quasiment, je vous parle d’un personnage qui fait son retour, mais là, je vous avoue que je ne l’avais pas vu venir. Pour tout vous dire, j’en reste encore perplexe… Déjà, le début de l’épisode ressemble plus à Outlander qu’à du Games of Thrones. J’adore la série made in Écosse, hein, mais ce n’est quand même pas du tout le même délire ! On aperçoit donc Sandor Clegane en train de couper du bois. On est à Westeros, mais où ? Une communauté travaille en plein air. Un tueur devenu bûcheron, vous serez d’accord avec moi, y a de quoi être un peu interloqué ! Le leader de cette joyeuse bande, un Septon, apprend-on par la suite, fait de la philosophie sur Dieu à grand coup de « Il n’est pas trop tard pour arrêter de tuer les gens » ou encore « La violence est une maladie ». Ça fini forcément en boucherie. Faut bien revenir à Game of Thrones, quand même ! Sandor Clegane, le bûcheron, a échappé à tout ça car il n’était pas encore arrivé pour dîner. Comme quoi, parfois, le retard ça a du bon… Du coup l’épisode fini avec le Limier qui part avec une hache, prêt à en découdre !

Winterfell, une reconquête difficile

La reprise de Winterfell s’annonce assez difficile pour Jon et Sansa. Il faut trouver des hommes prêts à mourir pour la cause, et ça, même dans Outlander, ils galèrent. Les sauvageons ont eu besoin d’un petit discours mais se sont montrés encore assez coopératifs. Quand les Stark débarquent chez Lady Mormont, là, c’est une autre paire de manche, comme on dit. Les loups ne savent plus trop quoi dire face à une mioche qui est plutôt directe. Ils pourront dire merci à Ser Davos qui la convint que c’est aussi sa guerre, et ils repartent avec 62 combattants. Personne ne rit, svp, c’est toujours ça de pris pour le petit Jony ! Après, c’est au tour de Lord Glover de recevoir une visite, mais pour lui c’est non, la maison Stark est morte. Désespérée par le peu d’hommes à leur disposition, on voit Sansa envoyer un corbeau. À qui ? On met une pièce sur Littlefinger…

Sandor Clegane Westeros
Sansa, Jon et Ser Davos.

Port-Réal & le reste de Westeros

Chez les têtes couronnées, on avait déjà remarqué, la semaine dernière, que ça ne tournait pas rond. À Port-Réal, Margaery semble être totalement lobotomisée. La reine parle de Foi avec le Grand Moineau et semble prête à abandonner son frère Loras aux châtiments divins. Elle fait même part de son manque de désir pour le roi. Une blague quand on est fan et qu’on connaît la demoiselle ! Le seul espoir qu’on a vient du papier qu’elle arrive à glisser à sa grand-mère pendant qu’elles discutent au palais. Sur la feuille, une rose, symbole des Tyrell. Je vous rappelle que Mamie est appelé « Reine des épines ». On a du mal donc à comprendre ce qui va se passer, surtout quand cette dernière parle avec Cersei de son départ prochain. Les deux « vieilles » avaient du mal à se piffrer et on rit quand la reine des glaces avoue qu’elle a besoin de mère grand Tyrell. Peut-être que l’éloignement est une nouvelle stratégie, il faudra rester attentif à l’avenir.

Quelque part, au milieu de Westeros, Jaime est envoyé reprendre le château de la Silure. Les décors de cet épisode donnent encore plus des airs de ressemblance avec le dernier d’Outlander. Les fans de cette série comprendront, mais le petit côté bucolique dans la nature, je m’en vais en guerre paisiblement est définitivement prégnant. En plus, Lord Edmure est joué par Tobias Menzies, qui joue le capitaine Randall dans Outlander. Jaime est donc décidé à reprendre le commandement des hommes pour en finir après avoir échoué à négocier lors de pourparlers avec la Silure.

Sandor Clegane Westeros

Arya fourre son nez dans une conversation de marchants qui parle de Westeros. Selon eux, la flotte des Fer-nés, se trouve dans la baie des Serfs. Elle demande aux deux hommes une cabine pour rentrer chez elle. On ne sait pas trop où elle veut aller, mais avant même son départ, elle se fait poignarder. On la quitte, en sang, errant dans les rues. On espère quand même qu’elle puisse faire le voyage. Sinon, en parlant des Fer-nés, on a vu les Greyjoy aussi dans cet épisode. Yara demande à Theon ce que l’on veut tous : qu’il redevienne lui-même ! Un peu plus directe qu’on aurait pu l’être, elle lui dit même que si ce n’est pas possible, il ferait mieux de se trancher les veines tout de suite.

GOT S0607 : Sandor Clegane revient dans le paysage de Westeros

par Aliénor Perignon Temps de lecture : 4 min
0