Après deux défaites (contre les Anglais et les Irlandais) voici que la France signe sa deuxième victoire après celle contre les Écossais. Dans cette ITAFRA, les Italiens ont été très vaillants, mais la France a largement gagné, une victoire 18-40 avec 4 essais français.

40 minutes et 5 points d’avance

Dire que l’Équipe de France a raté son entame de match est le moins que l’on puisse dire… 3e minute de ce ITAFRA et les Italiens marquent par leur capitaine. Après un maul, Canna sort le ballon, le donne à Parisse qui aplatit. La transformation ne passe pas, la France est donc menée 5-0. À la 7e, les Bleus récupèrent le ballon en mêlée, voyant que ça ne donne rien l’arbitre revient à une faute italienne. Lopez inscrit donc les premiers points français dans cet ITAFRA (5-3). Pour un placage sans les bras, Canna récupère une pénalité et ça fait 8-3 pour les Italiens. Le jeu du chat et de la souris continue, à la 19e, c’est au tour de Lopez de tirer (8-6). Le XV du coq prend enfin l’avantage avec l’essai de Fickou entre les perches à la 21e. Lopez transforme et ça fait 8-13. Les Italiens s’en remettent encore à leur buteur Canna qui passe la pénalité, 11-13 à la 29e. Lopez lui répond à la 34e, 11-16 pour la France. Juste avant la mi-temps de ce ITAFRA, le XV du coq, pousse. Serin part seul, gagne 10 mètres, mais une faute de main vient stopper son action.

ITAFRA
Fickou pour le premier essai français.

ITAFRA : Un coq qui avait faim

La France commence bien la deuxième mi-temps de ce ITAFRA. Lopez obtient une pénalité à la 44e et ça fait 11-19. À la 45e, les supporters français ont cru au 2e essai. Fickou court, franchit la défense, passe à Vakatawa qui est malheureusement repris et fini en touche. Qu’à cela ne tienne, Vakatawa va inscrire cet essai trois minutes plus tard. Après un ballon porté, Lopez attaque la ligne, Serin continue et donne le ballon à Vakatawa. Face aux perches, Lopez ne peut que transformer. 11-26 pour les Bleus. La machine semble être lancée, mais les Italiens n’ont pas décidé d’abandonner si facilement. À la 58e, Bronzini partait à l’essai, mais Dulin et Picamoles étaient bien présents, l’Italien n’a pu aplatir. L’action finie en mêlée à 5. S’ensuit plusieurs actions françaises, mais Lamerat par deux fois ne réussira pas à conclure. Ce sera Picamoles, à la 67e, qui apportera le 3e essai du XV du coq. Après une belle avancée en mêlée, le n°8, aplatit en force. Les Bleus cherchent alors l’essai du bonus offensif. On le voit venir à la 72e, mais l’arbitre ne l’accorde pas à Ben Arous, car Picamoles avait le pied en touche. Il arrive tout de même 5 minutes plus tard. Nakaitaci donne à Gourdon qui décale pour Dulin et voilà. Après transformation de Lopez, la France est à 11-40. Les Italiens finissent le match comme ils l’ont commencé. Esposito marque un essai comme un baroud d’honneur et ça finit sur le score de 18-40.

ITAFRA
Vakatawa pour le 2e essai français.

ITAFRA : le coq préfère les spaghetti al dente

par Aliénor Perignon Temps de lecture : 2 min
1