La plume agile de Battista Tarantini flatte la New Romance dans un style aisé et bien rythmé, et nous embarque dans les coulisses des tournois de Tennis. Jeu Set Match est un roman frais, à déguster particulièrement pendant les derniers matchs de Roland Garros.

 
jeu set match Battista  TarantiniJeu Set Match : que le meilleur gagne

Masters 1000, Monaco. Ella Rosenthal, jeune journaliste pour un grand magazine sportif, est plus habituée aux potins qu’au terrain. Chargée de réaliser un reportage révélant la face cachée de la petite chérie de l’Amérique, Cheri Meyers, elle se retrouver projetée dans un circuit qu’elle connaît mal et dans un monde dont elle ne maîtrise pas les codes.

Loin de la salle de rédaction, elle va devoir se faire un place dans les coulisses du tennis, se fondre dans l’ombre de sa championne et dans le luxe de la belle Monaco pour en sortir un article à la hauteur des attentes de son tempétueux patron. Les charmes de l’amour ne sont donc pas au programme, et pourtant …

Les couloirs de la belle Monaco ne sont jamais vides. Entre Luka Tessier, le médecin chargé des contrôles anti-dopage, entreprenant et attentionné, et le ténébreux Sevastian Novikov, un joueur redoutable, aussi arrogant que sexy, auquel rien ne résiste, un triangle amoureux dangereux menace l’équilibre fragile de son séjour à Monte Carlo. Un qui la charme, l’autre qui la provoque : dans les somptueux couloirs de l’hôtel Excelsior, Ella comprend que les jeux ne sont pas réservés au terrain.

 

Battista Tarantini révolutionne la Romance

Oubliez tout ce que vous savez sur la romance. La bibliothèque rose, les Passions d’Harlequin, même les Red Dress Ink ou la bit litt ne font pas le poids : Battista Tarantini révolutionne l’amour en littérature. Moderne, frais, rythmé : son style tombe pile dans ce que l’édition développe actuellement : la « new romance », moins pépère, moins chiante, plus qualitative que l’idée qu’on s’en faisait jusqu’à présent. Loin des fessés d’un Cinquante nuances de Grey, Jeu Set Match nous embarque dans une narration dynamique, dans un univers où les tensions dramatiques fleurissent au fil des pages.

Battista Tarantini n’en est pas à son coup d’essai : son premier roman, Above All, avait déjà lancé sa plume singulière et son sens inné de l’intrigue narrative. Jeu Set Match confirme son talent et nous embarque dans les coulisses des circuits professionnels du tennis. Difficile de ne pas se laisser embarquer avec Ella dans les couloirs et les conférences de presse de l’Excelsior !

Du début à la faim

Autour d’Ella, Battista Tarantini imagine une monde moins manichéen qu’il n’y paraît, entravé de préjugés qu’elle démonte les uns après les autres.  Les personnages sont loin d’être ce qu’ils paraissent : on les quitte pas tout à fait comme on les avait trouvés au début du tournoi, mais avec, cette fois, une idée bien plus précise de qui ils sont.

De la sœur au bonheur absolu qui se contente de la sécurité d’un couple solide, au médecin bien sous tous rapports dont la perfection s’effrite à mesure qu’on le découvre, Tarantini dresse un tableau à la « Vicky Cristina Barcelona » dans lequel son héroïne ne pourra s’épanouir qu’en prenant des risques.

On se laisse séduire avec plaisir par les personnages taquins et l’intrigue joueuse, si bien que le roman, trop court, nous laisse sur notre faim, en attendant le tome suivant.

Jeu Set Match est un roman à rebondissements qui égrène méticuleusement le monde du tennis et celui des médias, qui voyage d’un personnage à l’autre, qui tient et qui surprend, qui fascine, enfin, par l’habileté singulière de Battista Tarantini. A découvrir d’urgence !

Découvrez ci-dessous les premières pages
de Jeu Set Match de Battista Tarantini

Jeu Set Match : Tennis et triangle amoureux à Monaco

par Lolita Savaroc Temps de lecture : 3 min
0