Laura Laune joue son one-woman-show irrévérencieux Le diable est une gentille petite fille tous les mardis et mercredis à l’Apollo Théâtre.

Le diable est une gentille petite fille laura laune

Mi-ange, mi-démon

Laura Laune est une comédienne belge aux airs d’ange. Blonde aux yeux bleus à l’apparence toute calme, l’humoriste joue sur cette première impression pour créer un show totalement noir et décalé. Avec Laura Laune, pas de sketchs classiques sur le couple, le métro ou encore la relation mère-enfant. Et même quand ce dernier thème est abordé dans son spectacle, c’est lors d’une simulation pour montrer comment expliquer à son enfant qu’il est « à moitié arabe, à moitié normal »… Comme quoi, la petite fille blonde a réellement des airs de démon.

Ainsi, pas de grosse entrée et de folies, la comédienne s’en tient durant tout le spectacle à son personnage un peu niai de blonde qui fait mine de rien comprendre pour en réalité déblatérer des horreurs. Les amateurs d’humour noir seront servis niveau punchlines et atrocités, et il faut dire que pour un spectacle en début de semaine, ça met franchement de bonne humeur.

Fée comédienne

Le gros atout de Laura Laune, en plus de ses textes d’une efficacité imparable, c’est son jeu. Durant tout le spectacle, elle ne quitte pas son personnage niai, et parvient à enchaîner les sketchs avec toujours plus de challenges scéniques. Par exemple, lors d’un sketch sur L’école des fans version Laura Laune où elle fait dire des horreurs à un membre du public, le tout uniquement pour dénoncer le manque de tolérance de la manif pour tous.

L’humoriste n’hésite pas à taper sur tous les sujets sensibles ou gênants. Du viol jusqu’à l’islamisation, en passant par le racisme, tout y passe. L’humour noir est parfois atténué par des moments loufoques ou par de simples vulgarités. On apprécie particulièrement le final du spectacle, qui n’est autre qu’une comptine pour enfant légèrement détournée, avec une morale simple et efficace.

Une Laura Laune follement drôle

Le one-woman-show de Laura Laune est donc une belle réussite, autant dans le jeu que dans les textes. On y retrouve la grosse patte de Jérémy Ferrari, notamment à l’écriture. La comédienne s’impose ainsi comme une référence dans ce genre d’humour, et même pour les non-adeptes du style, il semble compliqué de ne pas rire pendant son show. Ce qui est sûr, c’est que nous n’avons pas fini d’entendre parler de cette artiste. 

Tous les mardis et mercredis à 20h à l’Apollo Théâtre

18 Rue du Faubourg du Temple, 75011 Paris

Réservez vos places sur BilletRéduc

Comments

comments

Laura Laune – L’irrévérence d’une blonde

par Laurène Thiéry Temps de lecture : 2 min
0