Tout nouveau, tout beau : le premier numéro du nouveau journal Le Drenche a été récemment distribué dans toutes les universités de Paris. Ce numéro promet d’autres beaux journaux. On vous en dit plus.

Le Drenche : journal papier

Un journal audacieux

Il fut un temps où L’Étudiant autonome avait également sa version papier distribuée dans toutes les facultés de Paris. Les temps ont changé, L’Étudiant autonome a évolué et ne vous propose aujourd’hui plus que sa version numérique. Pourtant, le pari du papier, d’autres le font encore actuellement. C’est notamment le cas des créateurs du Drenche, Antoine Dujardin et Florent Guignard. Ce journal invite les lecteurs à se créer leur propre opinion. Il reprend ainsi des thèmes d’actualité dans une forme claire et concise et présente deux avis : le pour et le contre. L’idée du journal est originale et part d’un constat fait par les deux créateurs. Ils se sont motivés à créer le journal après avoir lu un jour un sondage sur le gaz de schiste. Ce sondage disait que 85 % des Français étaient contre, 9 % pour. Seuls 14 % seulement se sentaient capables d’expliquer ce que c’était. Le Drenche est alors né ! Vous devez sûrement vous demander depuis le début de l’article : mais d’où vient ce nom bizarre qui ne renvoie à rien a priori ? Le Drenche vient des mots DRoite, cENtre et gauCHE. Une manière de dire que le journal n’est ni de droite, ni du gauche, ni du centre, mais bien un journal de débat où les opinions similaires et opposées sont exposées en même temps.

Le Drenche : un contenu riche

Le Drenche : journal papier

Le plus fou dans ce projet n’est pas tant de lancer un journal papier en 2016 (même si cela peut encore vous surprendre), mais le fait que ce papier soit lancé non par deux journalistes mais par… deux ingénieurs. Antoine Dujardin (directeur commercial du journal) et Florent Guignard (directeur de la publication) se sont bien entourés : deux graphistes, une correctrice, une responsable marketing et communication et, bien évidemment, des rédacteurs. Une belle équipe pour un beau rendu. Le journal aborde ainsi tous les thèmes : société, actualité internationale, culture…

La manière de traiter l’information est elle-même très intéressante. Pour chaque débat, deux personnalités politiques répondent, l’un est pour et l’autre contre, ce qui permet de se forger sa propre opinion. D’ailleurs, le slogan du journal n’est autre que « Le journal de tous les débats. Faites-vous VOTRE opinion ». Les pages de débat ont aussi l’avantage de présenter le sujet à l’aide de brèves explications, de chiffres et de rappels. Face à l’explication, les rédacteurs n’ont pas lésiné sur les moyens et proposent de belles infographies.

Il n’y a pas que des débats. D’autres rubriques sont très intéressantes, telles que « L’info dont on parle peu », « Le qui pense quoi ? », « Les 7 z-infos » (de l’actualité décalée) ou encore un peu de culture avec « Les trois pièces de théâtre du moment ». Les avis pourront cependant diverger sur la bande dessinée insérée. L’artiste Klaire y a réécrit la pièce de théâtre Phèdre de Racine dans une version très contemporaine (il faudra quand même que vous lisiez la vraie pièce !). Ne vous effrayez pas devant ce contenu, le ton employé peut aussi être humoristique (avez-vous lu l’article « Comment prononcer LE DRENCHE ? » ?). Et une fois la partie actualité terminée, vous pourrez vous exercer à trois sudokus. Vous savez ce qu’il vous reste à faire demain matin en arrivant à la fac : vous procurer ce journal, si ce n’est pas déjà fait. 

Informations pratiques :

Gratuit * Distribué dans les universités de Paris * 19 pages * Site en ligne : ledrenche.fr

Le Drenche : nouveau journal… papier

par Armandine Castillon Temps de lecture : 3 min
0