C’est officiel, les catalans du Barça remportent la Liga, leur 24ème. Faire un résumé est toujours compliqué dans le sens où raconter 9 mois de championnat serait exhaustif et dense…. Enfin si on parlait de Premier League. En Liga, c’est assez différent. Encore une fois, la tête du Championnat s’est jouée entre trois clubs. Les mêmes que l’année dernière. Le Barca a survolé cette saison, l’Atletico a en fait une belle mais s’est raté sur l’avant dernière journée, le Real Madrid est passé de 12 à 1 point de retard en un mois. L’effet Zinedine Zidane ou autre chose ? Pour Madrid, ça a été la saison de toutes les chances : aucune envie sous Benítez, aucune intensité sous Zinedine Zidane et surtout, aucune tactique.

Je me souviens très bien lorsque la Liga a commencé en août dernier. Je regardais le match du Barca contre l’Athletic, que les hommes de Luis Enrique ont gagné 1-0. L’Atletico a battu les canariens…. Et le Real Madrid a fait match nul face au Sporting. Un premier match aussi chaotique que l’ensemble de leur saison.

1 point : c’est la différence qu’avaient les madrilènes sur les catalans.

Le jeu du club de la capitale espagnole était paralysé, pas mauvais mais complètement paralysé. Benítez a été viré, la légende du foot embauchée. Le français Zinédine Zidane était l’élu. Il était censé ramener la victoire, la gloire et la grandeur au Real Madrid. Une décision à double tranchant: l’envie semblait revenir mais le jeu ne suivait pas. Parce qu’il y a une chose que Florentino Pérez a oublié : c’est que le très bon joueur ne fait le très bon entraîneur. Malgré tout, tout n’a pas été noir pour le club madrilène, la chance les accompagnait.

Liga cristiano
Cristiano a volé le titre aux catalan pendant 15 minutes / AFP

15 : c’est le nombre de minutes où le Real Madrid a volé la Liga aux catalans

Tout se jouait lors de la dernière journée de Liga. Après sa défaite face à Levante, l’Atletico disait au revoir au titre. Mais la très belle saison des colchoneros sera récompensée avec une finale et peut-être un premier titre en Ligue des Champions où ils sont carrément favoris. Pourquoi ? Ils ont éliminé le Bayern, ils ont un jeu intense qui étouffe leurs adversaires, et soyons francs, je me demande encore comme le Real Madrid a fait pour arriver jusque là.

Je vous disais. Pendant 15 minutes le Real Madrid a été champion. Pour être sacré, ils avaient besoin de gagner à La Coruña et que les catalans soient perdent ou fassent match nul face à Grenada. C’est le portugais Cristiano Ronaldo qui a délivré son équipe et ils se voyaient déjà à Cibeles. Mais voilà, le Barca n’était absolument pas de cet avis avec un triplé signé Luis Suárez. Le Barça était champions d’Espagne, l’uruguayen, Pichichi.

40 : c’est le nombre de buts qu’a inscrit Suárez avec le club catalan

catalans Liga
Les catalans célèbrent le but de Suárez / Reuters

Depuis 2009 et Diego Forlan alors colchonero, aucun Uruguayen n’avait réussi à devenir Pichichi (meilleur buteur) et s’il vous plait, il l’a fait avec beauté : 14 buts lors de ses 5 derniers matchs. Avec ses 40 buts, Suárez devance Cristiano Ronaldo (35) qui aurait voulu combattre jusqu’à la fin mais qui est sorti par précaution et Lionel Messi (26), Neymar et Benzema suivent avec 24 buts. Une Liga dominée par les catalans qui ont été éliminés par l’Atletico en quart de finale de la ligue des Champions.

3 : c’est le nombre de clubs qui n’affronteront pas les catalans la saison prochaine

Trois clubs. Deux clubs madrilènes, un club valencien. Getafe, Levante et le Rayo Vallecano sont les équipes qui évolueront en deuxième division la saison prochaine.

Rayo liga
Le Rayo évoluera en deuxième division la saison prochaine / EFE

Et enfin, deux, c’est le nombre de supporters qui a bien voulu me dire comment ils avaient vécu la Liga. Un supporter de Chelsea et un autre du Real Madrid. Un avis extérieur et un autre vraiment à l’intérieur même du championnat espagnol.

Jérémy, supporter du Real Madrid

Pour ma part c’est simple, avec cette Liga, je suis passé par toutes les émotions, de la profonde dépression à la joie.
Concernant la saison du Real, on est encore une fois passé par toutes les émotions c’était une saison très difficile mentalement pour tout bon supporter, mais bon si on peut gagner la Undecima, tout sera oublié. Zidane entraineur, pour ma part je suis toujours sceptique, pour la bonne et simple raison que tactiquement, c’est toujours le néant absolu sur le terrain y à rien du tout, il à su remotiver le vestiaire au bord de l’implosion et cela permet aux joueurs de faire la différence individuellement. Le cas James je ne préfère même pas en parler, ce mec est juste venu à Madrid pour profiter de la vie nocturne, aucune application sur le terrain, pour moi il à déjà la tête ailleurs et est en train de foutre sa carrière en l’air avec un comportement pareil et Benitez l’avait compris.

Pour les autres clubs, je trouve que la Liga à un niveau bien plus relevé depuis 2-3 ans, chaque match devient de plus en plus difficile. Les compétitions européennes prouvent bien que notre championnat n’est plus un championnat à 2 équipes mais bien plus que ça. C’est tout simplement le championnat où il y a le plus de bonnes équipes en Europe.

Antoine, supporter de Chelsea

En Premier League aussi les grands membres du Big Four ont connu une saison compliquée. Je pense évidemment à Chelsea mais aussi aux deux Manchester, qui se battent pour une quatrième place, loin derrière les grandes surprises de cette saison que sont Leicester et Tottenham. Je pense que ce point précis fait toute la différence entre la Liga et la Premier League: en Angleterre on ne peux pas se permettre de « passer à coté d’un match » ou de « ne pas être à 100% ». Non pas que la Liga est un championnat plus facile pour les Barca/Real/Atleti que la PL l’est pour le Big Four. Je pense donc que Chelsea, et le championnat anglais en général, est incomparable avec la Liga.

C’est carrément pas le même sport! Je suis la Premier League pour le spectacle, pour l’engagement physique et parce que je pense que c’est une des meilleures « compétitions » de sport qui existe. La Liga, je la regarde pour voir du beau football.

Le Barça remporte son deuxième championnat consécutif, le Real Madrid lui ne l’a pas gagné depuis 2012. Si on prend les huit dernières années, le club de la capitale a remporté une Liga, le club catalan 6. Avant de penser à la saison prochaine, les hommes de Zidane et ceux de Simeone ont rendez-vous avec l’histoire le 28 mai prochain. L’Atletico pourrait remporter sa toute première ligue des champions et le Real Madrid, sa onzième. ¡A POR ELLA!

Les catalans ont survolé la Liga

par Sonia Malek Temps de lecture : 5 min
0