Live by Night est le 4e film de Ben Affleck en tant que réalisateur. Il choisit à nouveau d’adapter un livre de Dennis Lehane, après Gone baby Gone. Le film raconte la vie de Joe Coughlin dans les années 30. Après avoir été soldat, il devient hors la loi. Une fois sorti de prison, il quitte Boston pour Tampa où il monte un trafic de rhum. Tiraillé entre sa vie de gangster et ses amours, rien ne sera simple pour lui.

Live by Night : Ben Affleck de A à Z

Dans Live by Night, Ben Affleck, est partout et le problème réside peut-être là… S’il, on apprécie la réalisation de ce film de gangsters, on aime beaucoup moins son héros. Ben Affleck en Joe Coughlin, n’a jamais semblé aussi lourdaud voir même chiant, soyons honnêtes, surtout face aux personnages féminins qu’il côtoie. Le film commence par une voix-off, celle de Ben Affleck, et ce son ne nous quittera pas. Ce procédé n’aide pas à faire aimer au spectateur le personnage principal, car trop de Ben Affleck tue le Ben Affleck. Pourtant, d’un point de vue esthétique, Live by Night, respecte tous les codes du genre et forme un bon film noir. Bien que porté par un héros qui n’inspire aucune sympathie, le film est rythmé et nous amène proprement vers le revirement final. Les scènes de course-poursuite donnent un élan frénétique tandis que les plans sur les visages des personnages amènent de la profondeur au récit.

Boston & Tampa : 2 villes du crime 

Live by Night débute à Boston où Joe Coughlin est revenu après la guerre. Son père y est chef de la police tandis que lui vit de petits larcins. Il y mène une existence plutôt tranquille pour un hors-la-loi jusqu’à ce qu’un casse tourne mal. Deux de ses complices tuent des policiers et il se retrouve en prison, mais dans le même temps, il se retrouve contraint de rouler pour un chef mafieux. C’est dans ses conditions qu’il arrive à Tampa et c’est là que la vraie action commence ! Ben Affleck dévoile enfin ses cartes en opposant plusieurs thèmes cruciaux aux Etats-Unis. Joe Coughlin est un membre du crime organisé tandis que son père fait appliquer la loi. L’immigration est au cœur du film, Joe l’Irlandais traite avec la mafia italienne pourtant le racisme n’est jamais loin avec la présence du Ku Klux Klan.

Des femmes de pouvoir

Bien que Ben Affleck ait le rôle principal dans Live by Night, il donne de magnifiques seconds rôles et à des femmes qui plus est ! La première femme de sa vie, Emma Gould, est interprétée majestueusement par Sienna Miller qu’on apprécie de retrouver à l’écran. Emma est la maîtresse d’Albert White, mais Joe est follement amoureux. Parce qu’il la croit morte, il va s’engager auprès de Pescatore, chef de la mafia italienne pour faire tomber White. En arrivant à Tampa il croise sur sa route Graciella Suarez et Loretta Figgis. Graciella, joué par Zoe Saldana, est la seconde femme importante dans la vie de Joe Coughlin. Ils se marieront et auront un enfant, mais ça ne finit pas comme un Disney pour autant. Loretta est la fille du shérif local et va servir de moyen de pression. Après avoir perdu ses illusions à Hollywood, elle va devenir religieuse et il perdra son casino par sa faute, un retour de bâton qu’il n’aura pas vu venir ! Elle Fanning en jeune prêcheuse est tout simplement délicieuse, un ange tombé du ciel… déchu. Sa mort toutefois marquera grandement le gangster.

Live by Night : Ben Affleck est un gangster

par Aliénor Perignon Temps de lecture : 3 min
0