Pour que tu m’aimes encore est, en plus de la cultissime chanson de Céline Dion, un excellent seule-en-scène interprété par Elise Noiraud. Le spectacle est de retour sur la péniche de La Nouvelle Seine.

pour que tu m'aimes encore adolescence

Pour que tu m’aimes encore par Céline Dion Elise Noiraud

Elise Noiraud est le genre de comédienne que l’on ne peut pas oublier après l’avoir vue sur scène. Maniant à merveille les mots et le jeu, l’artiste nous scotche sur nos sièges avec son nouveau spectacle Pour que tu m’aimes encore. La comédienne n’en est pas à son coup d’essai, puisque c’est son second spectacle basé sur le principe du seule-en-scène. Très intéressée par l’autofiction, Elise Noiraud avait écrit et joué un premier spectacle sur son enfance, intitulé La Banane américaine. Ce qui est très fort dans ses performances, c’est que ce qui nous est conté nous parle forcément. D’abord dans l’enfance, et désormais à travers l’adolescence avec Pour que tu m’aimes encore, l’artiste a le don de nous transporter dans une vérité universelle.

Que les fans de Céline Dion ayant cliqué sur cet article par attrait pour le titre se rassurent tout de suite, le spectacle a bel et bien un rapport avec la chanson ! Dans son nouveau seule-en-scène, Elise Noiraud interprète une jeune adolescente de 13 ans, qui n’est autre qu’elle-même, et qui est fan de la chanteuse. Nous la suivons durant toute son année scolaire, rythmée par d’extraordinaires aventures d’adolescente qui rappelleront des souvenirs à plus d’un. Attendez-vous à faire un voyage dans vos années collèges, émotions garanties !

Tu pourrais aimer...
Olivia Moore : le show échappatoire d'une mère indigne

Voyage dans une adolescence universelle

De la première boum, au premier amour, en passant par les cours au collège et par le traditionnel voyage scolaire, Elise Noiraud nous fait voyager dans une adolescence que l’on a tous l’impression d’avoir vécu. Tout simplement parce qu’elle a le don de puiser dans son vécu une vérité universelle, qui parle à tous. Aucun décor sur scène mis à part une chaise et un coffre qui renferme quelques accessoires, et pourtant, nous imaginons le reste. Seule sur scène, Elise Noiraud interprète plus d’une dizaine de personnages qui viennent occuper toute la scène, décorée par l’imaginaire adolescent de chaque spectateur en pleine réminiscence. 

L’incroyable performance d’une seule femme

La comédienne est tout bonnement bluffante de justesse. Chaque transition d’un personnage à l’autre est soignée, et ses interprétations sont tellement réussies qu’il est impossible de confondre les personnages. D’une professeure de sport plus beauf que nature à une mère dépressive en passant par des personnages d’ados plus vrais que nature, Elise Noiraud offre une palette de jeu plus qu’impressionnante. Grâce à seulement quelques maigres accessoires et à ses déplacements sur scène, nous assistons à de véritables métamorphoses entre les personnages. Parfois, seul un mouvement de tête suffit pour changer de personnage, et la voix et l’interprétation font le reste.

Que ce soit pour voir une véritable performance théâtrale, ou bien pour voyager dans votre adolescence, les bonnes raisons ne manquent par pour aller découvrir l’univers de souvenirs d’Elise. Attendez-vous à ressortir avec une bonne dose de nostalgie adolescente, et une folle envie de chanter à tue-tête Pour que tu m’aimes encore !

Les mardis à 21h30 à La Nouvelle Seine

Tu pourrais aimer...
KREMLIMPRO - Donnez leur un mot, ils vous le rendent en impro

3 Quai de Montebello, 75005 Paris

Réservez vos places sur BilletRéduc

Comments

comments

Pour que tu m’aimes encore – Adolescence & émot…

par Laurène Thiéry Temps de lecture : 2 min
0