Il est des matchs que l’on peut facilement oublier. Il en est d’autres où l’on sait qu’ils marqueront pendant un temps le foot européen. Le match de la semaine dernière, PSG-Barca, en était un, celui de Monaco à Manchester l’est également. Malgré la défaite, le score de 5-3 obtenu à l’extérieur permet aux Monégasques d’y croire encore pour le retour.

L’attaque comme mantra

Un début tambour battant, on ne joue même pas depuis 5 minutes qu’il y a déjà des occasions pour chaque équipe. Monaco presse énormément et cela met à mal les relances des Citizens. Bernardo Silva vend du rêve en dribblant en une action la moitié de l’effectif mancunien. Mbappé fait parler son talent et son insolence pour mettre la misère à ses adversaires. Malgré ce départ en fanfare, les débats s’égalisent et City renvoie l’appareil aux Monégasques. Et ça aboutit à un but de Sterling. On se dit que c’est le début de la fin pour les hommes de Jardim, mais cette équipe est capable de tout : Falcao égalise sur un superbe centre de Fabinho d’une tête plongeante. On vient de jouer 30 minutes.

ManCity / Monaco et un arbitre

C’est ici que le rôle de l’arbitre va faire son effet. Aguerro tombe dans la surface de réparation, il semble bien fauché par Subasic. Mais l’arbitre décide, à raison, qu’Aguerro tombe avant le léger contact avec Subasic. Une certaine confusion règne et les citizens se sentent floués. 6 minutes plus tard, Mbappé marque le but du 1-2 suite à un coup franc rapidement joué. À la mi-temps, Monaco fait la très bonne opération à l’Eithiad Stadium.

Et la folie pointa le bout de son nez

La deuxième mi-temps représente l’irrationnel du sport, un scénario improbable et complètement fou, de ceux qui nous font aimer ça ! Penalty pour Monaco dès la reprise, Falcao est fauché par Otamendi. L’attaquant colombien a le KO de City au bout du pied. Sauf qu’il le tire péniblement et Caballero l’arrête. Dans la quasi foulée, une perte de balle de Falcao et une erreur de main terrible de Subasic sur un tir d’Aguerro permet à City de revenir à 2-2. On sent les Monégasques proches du gouffre, sauf que : Falcao. Élimination du défenseur, il résiste à la pression dans la surface, se rapproche, voit le gardien fondre sur lui et le talent : il met un amour de piqué au dessus du géant Caballero. La merveille de la soirée. 2-3, Monaco tient à nouveau son exploit. Mais 10 minutes vont suffire pour que le rêve devienne cauchemar. City assiège le but de Monaco, les rouges et blancs sont carbonisés. Aguerro met une reprise de volée sur corner, bien aidé par Sidibé au marquage qui n’y est plus. Puis Stone et enfin Sané pour le 5-3. 10 minutes et le score est tout autre. Il ne bougera plus, malgré les changements. Monaco a manqué de jus sur la fin.

MANCHESTER CITY vs MONACO : Un match de folie

par Christophe Lalevee Temps de lecture : 2 min
0