Jour férié aux Etats-Unis, le Martin Luther King Day est attendu tous les ans par les fans français de la NBA comme une occasion pour voir de nombreux matchs à une heure accessible. Ce lundi 15 janvier nous réserve pas moins de onze matchs dont deux sont à suivre particulièrement.

Le Martin Luther King Day marque l’anniversaire de la naissance du célèbre pasteur tous les troisièmes lundis du mois de janvier depuis 1983 aux Etats-Unis. Il fait figure d’important moment de la saison NBA au même titre que le jour de Noël. C’est ainsi que se jouera la rencontre très attendue entre les Warriors de Stephen Curry champions en titre contre leurs principaux rivaux ces dernières années. Les coéquipiers de LeBron James, au plus mal, devront se ressaisir alors quils sont troisième de la conférence Est tandis que les Warriors culminent au classement à l’Ouest. Il faudra aussi suivre les matchs entre les Sixers de Philadelphie et les Raptors de Toronto ou celui opposant les Wizards de Washington et les Bucks de Milwaukee.

En attendant le All-Star Game

Le MLK day est le dernier grand rendez-vous avant le All-Star game prévu le 18 février prochain dans l’antre des Lakers et Clippers, le Staples Center de Los Angeles. D’ailleurs, les votes pour sélectionner les joueurs sont en cours. En tête au dernier pointage, c’était justement LeBron James et Stephen Curry qui avaient reçu le plus de voix de la part des fans de la NBA pour chaque conférence. 

NBA

James : LE leader de la NBA

La célébration de la naissance de Martin Luther King, figure de proue de la lutte pour les droits civiques, pourrait prendre une dimension particulière cette année alors que James s’est posé en leader d’un mouvement de contestation contre Donald Trump en NBA. À plusieurs reprises, il s’est opposé frontalement au président républicain notamment sur les réseaux sociaux. Il a notamment soutenu Curry lorsque celui-ci a refusé de visiter Trump dans le cadre de la traditionnelle visite des champions NBA à la Maison Blanche.

Dernier fait d’armes, les chaussures siglées Equality que le King a arboré le 17 décembre dernier face à Washington pour réclamer plus d’égalité. James s’affirme ainsi sur et en dehors des parquets : en plus de dominer la NBA une nouvelle fois cette saison à 33 ans il s’inscrit dans la lignée de légendes comme Kareem Abdul-Jabbar en son temps.

NBA : Un Martin Luther King Day particulier

par contributeurs Temps de lecture : 2 min
0