Pour sa 18ème édition, le Nordik Impakt, festival des cultures numériques et indépendantes vous promet du lourd, du très lourd pour “sa”, que dis-je, “ses” soirées de clôture !

C’est dans la très agréable ville normande de Caen que le Nordik Impakt s’installe pour la 18ème année consécutive, du 19 au 22 octobre 2016. Les festivités commencent tout doucement avec une découverte des musiques électroniques pour les scolaires le mardi et une multitude de concerts au Cargö, haut lieu culturel caennais, le mercredi.

Vidéo report de l’édition 2015 du Nordik Impakt

Ce qui nous met l’eau à la bouche, comme chaque année, c’est la fameuse soirée de clôture de ce festival normand. L’année dernière, cette soirée du samedi était déjà une franche réussite, avec, entre autres, Daniel Avery, Rodhad et Boys Noize. Une soirée haute en couleur qui nous avait franchement marqués, notamment par son ambiance si simple et sympathique, qui changeait agréablement des festivals de petits péteux parisiens (comme on dit), mais aussi parce que le lieu était super bien agencé et l’organisation au top (pas de queue pour avoir sa pinte, ni même pour les toilettes). Cette année, l’équipe du Nordik promet “d’envoyer du pâté” car ce n’est pas une, mais deux soirées de clôture qui attendent les festivaliers ! Et pour la 18ème édition, la programmation risque d’en décoiffer plus d’un puisque c’est une brochette de petits DJ non méconnus de la scène techno internationale qui seront présents, comme par exemple Mr Oizo, Popof, Sam Paganini et Angerfist pour le vendredi et Ben Klock, Dixon, Boris Brejcha, Louisahhh !!! et Petit Biscuit pour le samedi.

Ce sont donc deux belles soirées avec une programmation plutôt sympa qui vous attendent en dehors du périph’ parisien et cela fait du bien, vraiment du bien !  

Juliette BASSINE

Nordik Impakt : de la techno à Caen !

par contributeurs Temps de lecture : 1 min
0