À l’heure où les indétrônables morceaux Let’s Dance To Joy Division ou Pink Lemonade résonnent encore dans nos platines, le groupe de Liverpool The Wombats a officialisé son grand retour ! L’album Beautiful People Will Ruin Your Life signé chez Kobalt Music Recordings, sorti le 9 février est résolument électro-pop mais n’en reste pas moins audacieux. Un disque qui argue de leur maturité : les sonorités punk-rock d’il y a quinze ans sont-elles terminées ?

The Wombats, plus pop que jamais

The Wombats signe un nouveau disque très coloré et indéniablement électro-pop. Il va sans dire que le groupe existe depuis quinze ans déjà, et que les membres ont de fait évolué. Tout serait alors une question de maturité, de ressenti et d’évolution. Beaucoup d’autres groupes comme les célèbres Arctic Monkeys, The Rolling Stones ou autres groupes british (et autres d’ailleurs) ne se sont pas cantonnés à une étiquette précise. Quoi qu’il en soit avec ce nouvel album, The Wombats n’hésitent pas à faire frémir les cordes de guitares, et ce, même sous les coups du synthé ! Des morceaux électrisants qui prouvent bien, que malgré tout, le groupe campe toujours sur les sonorités punk-rock qu’il a tant aimé ! 

Beautiful People Will Ruin Your Life

Beautiful People Will Ruin Your Life s’ouvre sur trois morceaux qui avaient déjà été partagés avant le 9 février : Cheetah Tongue, Lemon To A Knife Fight et Turn. Le premier, Cheetah Tongue, marque un dynamisme certain qu’on retrouvera dans tout l’album. Dès ses premières notes on comprend très vite que ce morceau est le prélude à l’album, une sorte de vitrine de ce que The Wombats ont voulu proposer ! Une pop colorée et engageante. Lemon To A Knife Fight est lui, la parfaite symbiose entre leur passé punk-rock et leurs nouvelles envies. 

On remarque très vite que certains morceaux sonnent plus électro-pop que d’autres, cependant, The Wombats n’en oublie pas ses sonorités punk-rock passé. Ainsi dans le morceau Ice Cream, les rifts d’une guitare électrique rappelle ceux qu’ils ont pu partager en 2007 dans A Guide to Love, Loss and Desperation

Malgré le fait que le groupe ait pris un nouveau tournant, ils n’en ont pas perdu leur côté fun. Rien qu’à voir le clip du morceau Cheetah Tongue on comprend bien qu’ils n’en ont pas oublié leur brin de folie, et ça fait du bien. D’ailleurs, si vous avez toujours rêvés de voir des mamies se muscler à l’aide des boîtes de conserve de haricots rouges, c’est le moment… Côté albums, ils nous ont toujours habitués à des pochettes d’albums graphiques, parfois un peu frénétiques. Ce nouveau disque n’est pas en reste : un serpent et des fleurs imprimés sur un pull rouge vif, ironique puisqu’ils chantent I Only Wear Black

 

Tracklist :

Cheetah Tongue

Lemon To A Knife Fight <3

Turn <3

Black Flamingo 

White Eyes 

Lethal Combination <3

Out of My Head

I Only Wear Black

Ice Cream

Dip You In Honey 

I Don’t Know Why I Like You but I Do 

Le nouvel album de The Wombats : pop et punchy !

par Amé Lie Temps de lecture : 2 min
0