La vie étudiante, ce n’est pas toujours ce à quoi on s’attend. Parfois, il faut se confronter à des surprises plus ou moins bonnes, surtout lorsqu’on veut faire des études « longues ». Après ma galère des stages, je vais vous raconter comment Nancy est passée d’une ville maudite à une ville magique. Rien de moins. 

Nancy, ville étudiante

Place Stanislas Nancy
Place Stanislas de jour, n’est-ce pas magnifique ?

Au premier abord, c’est ce qu’on m’a (sur)vendu. Je ne m’ennuierais pas à Nancy, c’est une ville pleine d’étudiants, une ville jeune, avec des tonnes de choses à faire. Sachez que ma première année dans cette ville fut l’inverse de tout ça. J’ai passé mes journées entre mon appartement et ma salle de cours, j’ai eu du mal à me faire des amis parmi ces « centaines » d’étudiants nancéiens. J’ai dû faire trois soirées, deux bars et une boîte de nuit en huit mois de scolarité. Certains s’en contenteront en disant que les études, ce n’est pas la beuverie permanente. Mais je répondrais sans ciller que les études quand on n’a pas d’amis, comme la vie quand on n’a pas d’amis, c’est juste… chiant. Loin de moi l’envie de rentrer dans le drama, car j’avais des amis (cc ma Flo <3). Mais ils étaient dans la même classe que moi, et donc nous nous avions tendance à nous rejoindre chez l’un de nous pour… nous ennuyer ensemble. Beau programme. Nous avions peur de sortir, va savoir pourquoi. Peur de nous mélanger, de voir des gens, peur de pleins de choses dont pourtant nous n’avions pas peur avant. Une nouvelle ville, ça peut provoquer ça. Je dirais même que c’est normal. Quand on ne connait pas un endroit, on a tendance à se trouver un coin où rester tranquillement, en attendant que le temps passe, que quelqu’un nous prenne la main pour nous faire découvrir les lieux. Ce quelqu’un n’est pas arrivé. 

nancy des toits
Nancy vue des toits, toujours aussi classe

Nancy, ville de joie et de malheur

Spectacle son et lumière Nancy place stan
Le spectacle son et lumière de l’été 2016 , à couper le souffle !

Nancy est une ville classique comme on en a partout en France. Nancy est belle, enfin moi je la trouve belle. Nancy a une architecture spéciale, et renferme l’une des plus belles places du monde. Mais Nancy est une ville pleine d’autres choses. De gens, de bars, d’événements, d’actions, de messages, de vie, d’envie… Je pourrais continuer ma liste à l’infini mais je me rends compte qu’on peut penser ça de toutes les villes. Pour moi, Nancy est la première à m’avoir fait cet effet. Je suis allée à Montréal, j’ai eu un coup de foudre pour cette ville. Sans modération, et dès les premières secondes, j’ai aimé Montréal. Nancy, je l’ai d’abord détesté, avant de l’aimer de tout mon cœur. C’est parce que Nancy, il faut l’amadouer. Elle ne se laisse pas facilement faire. Il faut l’arpenter, la découvrir, la chérir, pour pouvoir y vivre simplement. Il faut vivre dans son quartier, avec sa boulangerie, son épicerie, son bar et ses voisins. Il faut s’y faire une place, car on apprécie encore plus Nancy quand le serveur ne nous demande pas notre commande et nous apporte notre bière favorite avec un grand sourire et un « comme d’hab! ». 

Nancy, ma ville et c’est tout 

étoile place stanislas nancy
Une fin de soirée à chercher la fameuse étoile de la Place Stanislas de Nancy !

Voici donc mes quelques conseils pour vous faire une place à Nancy : 

  1. Vivez dans votre quartier et faites le vivre. La plupart des quartiers de Nancy ont une vie propre, n’hésitez pas à aller chez l’épicier du coin, dans le bar en bas de chez vous, et chez le boulanger un peu plus loin. Vous verrez, vous prendrez plus vite vos marques et vous sentirez très vite intégrés.
  2. Sortez dans les bars. C’est un conseil que certains ne pourront pas forcément suivre faute d’argent et de temps. Mais c’est un conseil précieux car il existe des bons bars à la pelle à Nancy, pas forcément très chers, et fréquentés par des étudiants, où vous pourrez vous faire des amis facilement et sans pression. 
  3. Visitez Nancy. Profitez des nombreuses journées où les musées sont gratuits pour les découvrir, profitez des bons plans et des différentes cartes de réductions pour les jeunes dont Nancy a le secret. Marchez, achetez vous un vélo et pédalez, mais surtout ne vous enfermez pas dans votre voiture ou les transports en communs. Nancy, elle se visite à l’air libre, le sourire aux lèvres. 
  4. Affirmez vos goûts. Nancy regorge de restaurants de toutes les spécialités, profitez-en ! Libanais, japonais, chinois, turc, grecque, français, gastro, américain, peut importe vos goûts, vous trouverez votre petit plaisir et ça, ce n’est pas donné partout.
  5. N’ayez pas peur ! Il faut sortir de votre zone de confort pour apprendre à aimer Nancy. Il faut se laisser bercer par la ferveur de la ville, par ses bars et ses boîtes de nuit ouvertes toute la semaine, par ses étudiants bourrés et ses vieux assis sur les bancs de la Pépinière, par son calme paisible même en plein centre ville, par sa diversité culturelle, par ses événements, par ce qui rassemble les gens Place Stanislas, et par, j’y crois, son micro-climat, qui fait qu’on s’y sent bien en toute occasion. 
St epvre nancy
Le quartier que j’ai fait vivre pendant une belle année : St Epvre !

Si avec ça, vous n’avez pas envie d’aller faire un petit tour à Nancy, que ce soit pour vos études ou pour vos vacances, alors je n’ai rien compris. Moi, j’ai quitté Nancy depuis trois mois. Et par tous les chemins, j’y reviens. 

 

PS: toutes ces photos sont les miennes, merci de me citer en copyright si vous me les empruntez. Bisous <3 

Ode à Nancy, ville de mon cœur

par Marie Arduin Temps de lecture : 4 min
0