L’Olympique de Marseille a un pied en finale de l’Europa League, après sa victoire dans cet OMRBS. Les hommes de Rudi Garcia l’emportent 2-0 face à Salzbourg dans un match peu intense, mais bien géré par les défenseurs olympiens. Marseille est à 90 minutes de sa 5e finale Européenne.

Cet OMRBS est l’un des matches les plus importants de la saison pour l’Olympique de Marseille. Le club phocéen est le dernier représentant français sur la scène européenne et reçoit le RedBull Salzbourg au Vélodrome, pour le compte des 1/2 finales de l’Europa League. Marseille et Salzbourg se sont déjà affrontées en phase de groupe, avec un avantage pour les Autrichiens (0-0 ; 0-1). Depuis, ces derniers ont passé la Real Sociedad, Dortmund, puis la Lazio pour retrouver l’OM dans le dernier carré. Les hommes de Rudi Garcia sont montés en puissance, après avoir éliminé Braga, l’Athletic Bilbao, puis le RB Leipzig dans une double-confrontation intense

Marseille a géré la pression de cet OMRBS

Salzbourg mise sur l’attaque dans cet OMRBS et tente de se porter rapidement vers l’avant, ce que Marseille arrive à gérer avec son pressing défensif efficace. Un faux-rythme s’est installé dans les premières minutes de jeu, avec une bataille au milieu de terrain très indécise et des possessions inoffensives dans le camp de Marseille puis de Salzbourg. Il faut attendre la 12e minute pour voir une première accélération marseillaise, avec le débordement de Bouna Sarr. Ce dernier centre pour Payet qui tente une aile de pigeon, manquée. Quelques minutes plus tard, Dimitri Payet offre sur coup-franc un caviar à Florian Thauvin, qui ouvre la marque dans un Vélodrome en feu (1-0, 16e). Cette ouverture du score donne du baume au cœur aux hommes de Rudi Garcia, qui se portent plus rapidement aux avant-postes et gênent l’organisation défensive de Salzbourg. Ces derniers peinent à développer leur jeu offensif, mais la jeunesse de ce groupe peut vite mettre en difficulté la défense olympienne. Salzbourg tente justement une première approche à la 27e minute avec un corner qui ne donne rien. Lainer tente à son tour d’attaquer à la 29e avec une série de dribbles désorientant quelques Marseillais, avant de voir sa frappe s’échouer dans les gants de Pelé. Marseille tente de trouver des solutions en étirant la ligne défensive de Salzbourg, en passant d’un côté à l’autre du terrain. Les défenseurs olympiens sont bien organisés à l’arrière et empêche les accélérations autrichiennes. La fin de la première période de cet OMRBS est une série de possessions alternatives, les deux équipes étant bien organisées dans la construction de leur jeu.

Salzbourg est resté muet, attention au match retour

Cet OMRBS reprend doucement, les Autrichiens mettent le pied sur le ballon et Marseille commence à reculer. Plusieurs occasions dangereuses ont donné à Salzbourg une chance de frôler l’égalisation, notamment sur une frappe de Wolf détournée par Pelé (55e). Marseille peine à construire son jeu et à être efficace dans les transmissions. Il n’y a pas encore de fébrilité, mais attention à ne pas trop plier. Peu avant l’heure de jeu, Rudi Garcia choisit l’option offensive en faisant entrer Clinton N’Jie à la place de Maxime Lopez (59e). Changement payant pour l’OM, Payet déboule sur le côté gauche et remet à Clinton N’Jie qui vient creuser l’écart (2-0, 63e). Le RedBull Sazlbourg tente dans la foulée de réduire la marque à deux reprises, à chaque fois Yohan Pelé veille au grain. Les Autrichiens tentent désormais le tout pour le tout pour déstabiliser la défense française. L’arrière-garde de Marseille parvient à contenir les jeunes attaquants de Salzbourg, qui peinent à trouver des solutions vers l’avant. La vigilance marseillaise ne doit pas diminuer, les Autrichiens donnant un gros avertissement aux olympiens après une reprise de Guldbrandsen, qui s’écrase sur le poteau de Pelé (77e). Cet OMRBS, moins intense que celui de tour précédent face à Leipzig, est très animé par le public du Stade Vélodrome, venu en masse assister à cette 1/2 finale d’Europa League. Marseille a tenu bon en cette fin de match et n’a pas encaissé de but. Cette rencontre conclut une belle semaine européenne.

Cet OMRBS se termine donc par une victoire 2-0 pour Marseille face à Salzbourg. L’intensité n’était pas à son paroxysme et l’enjeu a quelque peu rendu ce match très poussif, mais cela peut être suffisant pour les hommes de Rudi Garcia, qui ont un pied en finale – qui sera jouée au Groupama Stadium de Lyon, le 16 mai. Il faudrait que le RedBull Sazlbourg remporte le match retour par trois buts d’écart, ce qui est déjà arrivé par le passé. Toutefois, ne vendons pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

OMRBS : Marseille fait le plein de confiance face à Salzbourg

par Romain Lambic Temps de lecture : 3 min
0