Paris est magique comme le scande si bien ses supporters. Le 14 février, en ce soir de Saint-Valentin, la Ligue des Champions revenait avec la grosse affiche PSGFCB ! Les Parisiens ont mangé leur ennemi de toujours, les Catalans du FC Barcelone. En inscrivant 4 buts, le club de la capitale française a fait battre plus d’un cœur.

Le PSG a mis du cœur à l’ouvrage

Que dire, par où commencer surtout, tant la suprématie parisienne était grande ! Les intentions sont claires dès le début de ce PSGFCB, les Parisiens ne sont pas là pour jouer les enfants de chœurs. Ter Stegen est acculé, Draxler déborde et ça presse de tous les côtés. Au bout de 10 minutes, on voit la première occasion franche des hommes d’Emery. Le gardien catalan sort la parade qu’il faut sur une belle action de Rabiot suite à une passe de Matuidi. À la 18e minute de ce PSGFCB c’est tout naturellement que Paris prend les devants. Umtiti fait faute sur Draxler. Bizarrement, il n’est pas sanctionné d’un carton jaune, mais le PSG obtient un coup franc. Di Maria se charge de le mettre dans la boîte, rien à dire, la frappe est chirurgicale. 35e, deuxième coup de chaud pour les Barcelonais. Di Maria avait frappé un bon corner, le ballon traînait dans la surface. Sans frais, cette fois. Le second but ne tarde toutefois pas trop puisqu’il intervient à la 40e. Sur une passe lumineuse de Verratti, Draxler marque. 2-0 à la mi-temps de ce PSGFCB.

PSGFCB

En seconde période, on prend les mêmes et on recommence. À peine entamée, la mi-temps repart sur les chapeaux de roue avec un coup franc tiré par Di Maria. 52e, Draxler déborde ENCORE, mais Matuidi contrôle mal le ballon. 3 minutes plus tard, Trapp relance pour Rabiot, l’attaque parisienne repart et Di Maria s’en va au but seul. 3-0 avant l’heure de jeu. Cavani aurait pu inscrire le 4e dans la foulée, mais il va attendre un peu. On arrive donc à la 71e minute pour voir El Matador la mettre au fond. On hésite à élire un homme du match dans ce PSGFCB tant le collectif parisien a fait son effet. Toutefois s’il fallait retenir deux choses du PSG : le retour en grâce de Di Maria avec un des plus beaux doublés de sa carrière et la magnifique intégration de Draxler dans ce collectif.

Où était le Barca dans ce PSGFCB ?

Oui le PSG a admirablement bien joué, mais le Barca a quand même été fantomatique dans cette rencontre. La première mi-temps se passe de commentaire tant il ne se passe rien. La MSN est MIA, enfin si quand même Neymar se décarcasse… un peu. Le deuxième but parisien intervient même grâce à une boulette de Messi, le comble ! Et oui de base c’est l’Argentin qui a perdu le ballon sur l’action avant que Draxler ne marque. Même son coup franc de la 24e est mal tiré, direct dans le mur. En seconde période, mené 2-0, on s’est dit que Barcelone ne pouvait pas faire pire… et bah si puisque ils vont prendre 2 buts de plus ! Les socios avaient eu un brin d’espoir quand Luis Enrique remplace Iniesta par Rakitic à un quart d’heure de la fin. En effet le jeu semble un peu plus fluide côté barcelonais. À la 79e, Neymar voit sa tentative fuser juste devant le poteau opposé. 4 minutes plus tard, les visiteurs manquent leur plus grosse opportunité. Sur un corner, le centre trouve Piqué au second poteau qui remise au premier, Umtiti reprend de la tête, mais sans succès.

PSGFCB : En 2017, Valentin est 4 fois Parisien

par Aliénor Perignon Temps de lecture : 2 min
0