La grosse affiche de ce mercredi soir de Ligue des Champions (outre Athlético-Chelsea) c’était le PSG qui faisait face au Bayern Munich. Le club de la capitale a marqué un grand coup en gagnant ce PSGFCB 3-0. Retour sur un match maîtrisé de C à M en passant par N.

PSGFCB : la CMN marche sur l’eau

Dans ce PSGFCB, ce sont les Parisiens qui frappent les premiers avec un but 100% brésilien dès la 2e minute ! Neymar se lance dans une chevauchée fantastique dont il a le secret, adresse une merveille de passe à son compatriote Dani Alves et le Parc des Princes exulte. Ulreich, le remplaçant de Neuer, ne pouvait rien faire. À la 26e, c’est au petit jeune de 18 ans de se faire remarquer. Mbappé part en contre, il transmet à Cavani, mais l’Uruguayen ne marquera pas sur cette frappe là. Cette combinaison C-M sera concluante à la 31e. Le Français temporise dans la surface, caresse le ballon, et délivre à Cavani un but tout fait. L’entente entre le trio d’attaque est parfaite sur l’occasion de la 36e toutefois Cavani ne conclue pas. À la mi-temps de ce PSGFCB, les Parisiens, mènent 2-0.

Les Parisiens de retour des vestiaires ne semblent pas vouloir se contenter d’un 2-0. À la 50e, Mbappé part en contre et sert Neymar, sans succès. Quatre minutes plus tard, le Brésilien essaiera d’une frappe de loin, mais toujours sans réussite. Son coup-franc, à la 59e, ne sera pas bien mieux. Il réussira enfin à marquer à la 63e. Dani Alves passe le ballon à Mbappé qui ne fait qu’une bouchée d’Alaba et Martinez, Neymar récupère et marque. À la 70e, on voyait déjà le 4e but arriver, mais que nenni ! Neymar passe à Alves qui veut centrer pour Cavani, mais le ballon se lost in translation. Le PSG marquera un but de moins au Bayern qu’au Barca, mais il semblerait que cette année l’équipe soit mieux armée en LDC.

Le paradoxe allemand

Le pire c’est que le Bayern Munich n’a pas si mal joué dans ce PSGFCB. Oui, je vous entends d’ici, 3-0 c’est une lourde défaite, mais c’est vrai le Bayern a eu des occasions. La première mi-temps d’ailleurs a été longtemps dominée par les Allemands. Après le premier but, les Parisiens, ont semblé laisser le champ libre aux Bavarois qui en ont profité. Au quart d’heure de jeu, les tentatives se multiplient. À la 18e, Lewandowski remise pour Javi Martinez qui frappe et heureusement qu’Areola était là pour effectuer une claquette ! Par la suite, 26e, Alaba est tout proche de reprendre un centre fort venu de la droite. Les corners de Kimmich sont aussi cinglants même s’ils ne trouvent pas le cadre.

Bien décidé à ne pas se laisser abattre, le Bayern Munich entame la 2e période de ce PSGFCB, pied au plancher. À la 50e, Coman obtient un corner. Rudy le frappe, et il faut Thiago Silva pour repousser le ballon de la tête face à Lewandowski. Le capitaine parisien sera aussi présent sur une autre tentative du Polonais peu après. Aréola est aussi à féliciter dans ce match, il fut mainte fois sollicité et a toujours répondu présent. En témoigne son arrêt à la 57e sur une frappe lointaine de Rudy. Lewandowski, à la 66e, parvient à prendre le dessus de la tête, mais Vidal était hors-jeu, le but est logiquement refusé. Ancelotti remplacera Muller par Robben à la 68e, mais rien n’y fera, les Bavarois repartiront bredouille.

PSGFCB : une attaque CMN qui fait des étincelles

par Aliénor Perignon Temps de lecture : 2 min
0