Quand on a tout, a-t-on le droit de ne plus avoir envie de rien ? Telle est la question posée dans Trop de lumière qui aborde le burn-out d’une super star. Avec ce premier roman, Marinette Lévy s’offre un avenir prometteur dans le milieu de la littérature.

Léo, une femme hantée par ses propres démons

Trop de lumière, c’est l’histoire d’une starlette affreusement antipathique au premier abord. Succès, amis, argent, Léo Rivière a tout pour être heureuse. Au fil des pages, le lecteur découvre que derrière les strass et les paillettes se cache en fait une femme hantée par ses propres démons. « Pour eux, je suis un roc. Incassable. Je suis un grand arbre aux racines solidement ancrées dans la terre. […] M’aimeraient-ils autant, mon public et mes amis, s’ils savaient ce qui grouille de terreur et de trouble dans ma sève ? ». Dans ce roman, Marinette Lévy désacralise l’image parfaite des célébrités pour nous montrer la part d’ombre qui réside en elles. Son personnage est en proie au doute comme tout un chacun peut l’être dans sa vie : « Qui aurais-je été si j’avais été une autre que moi ? Et que ferait un autre à ma place ? ». A-t-elle vraiment fait les bons choix ? Telles sont les questions qu’elle se pose.

Léo à l’épreuve du deuil

Si la vie de Léo Rivière semble si parfaite au premier abord, le lecteur est vite confronté à ses tourments et surtout à l’élément déclencheur de cette crise personnelle. « C’est ça qu’on appelle la mélancolie, cette apathie ? Je me sens désespérée. Depuis quand traîne-t-il en moi, ce microbe ? Comment en guérir ? Je suis aspirée par la peine, je ne sais même plus ce que je pleure, ni qui. Alban, Léa, moi ? La perte. La fin. Le manque. Tout ce vide. Y compris celui de ma propre vie. » Déni, colère, négociation, dépression et enfin acceptation, Léo Rivière gravit une à une les cinq étapes du deuil suite à la perte de son meilleur ami Alban. Une chose est sûre, célèbres ou pas, nous sommes tous égaux face à la mort. La perte d’un être cher laisse toujours une marque dans le cœur de celui qui reste. Quelles seront les conséquences pour Léo Rivière ?

Envie de lire Trop de lumière ?

Trop de lumière - Marinette Lévy

Trop de lumière, Marinette Lévy

18 €, Éditions Plon

Résumé : « Léo Rivière a une carrière de rêve, beaucoup d’argent, quelques amis, peu de scrupules, pas d’enfant. Elle sait être drôle, elle peut être belle. Chacun de ses concerts affiche complet. Mais alors qu’elle entame sa nouvelle tournée à travers la France, elle se sent oppressée. Tout l’englue, tout la secoue. Elle a beau essayer de mettre les choses à distance, rien n’apaise l’écœurement qui la gagne. Quand on a tout, a-t-on le droit de ne plus avoir envie de rien ? Dans la violence de cette crise personnelle, Léo se cogne aux limites de son propre système. Hantée et si fragile face à son public, elle se confronte à l’inconnu, ce mystère qui prend ses racines en elle-même. »

Comments

comments

Trop de lumière : un premier roman réussi pour Marinette Lévy…

par Aude Norguin Temps de lecture : 2 min
0