Fragan Gehlker vous convie au Monfort dans « Le Vide / Essai de cirque » pour un spectacle vertigineux. Des cordes, de la hauteur et des chutes, accrochez-vous à vos sièges ! Vous allez assister à une relecture du mythe de Sisyphe d’Albert Camus, face au vide. 

vide monfort

C’est en 1942 qu’est publié Le Mythe de Sisyphe (Albert Camus), s’inspirant de la mythologie grecque. Nous découvrons à travers cet essai l’éternel recommencement de la vie face à l’absurde. Plusieurs versions du mythe ont ainsi vu le jour au cours du temps et c’est en s’emparant du mythe de Camus que Maroussia Diaz Verbèke, Alexis Auffray et Fragan Gehlker nous font revivre ce mythe

Imaginez des cordes suspendues de toutes parts sur une scène pour une distance scène/plafond d’environ 10 mètres et plus, puis un homme qui ne cesse continuellement de grimper à ces différents fils tendus afin d’atteindre le sommet du chapiteau sous lequel le public est placé. À plusieurs reprises notre coeur palpite lorsque l’artiste tombe entre les cordes qui cèdent et Fragan qui évite à plusieurs reprises des chutes mortelles. Nous observons un corps qui évolue en hauteur. 

vide monfort

Avec ce spectacle, il ne sera pas question d’un homme qui fait rouler continuellement un rocher sur une colline, mais il s’agira pour Fragan de grimper aux différentes cordes pour aller toujours plus haut en créant plusieurs stratagèmes afin accéder au sommet du chapiteau. Ainsi, échelles, câbles électriques et même projecteurs ainsi que passerelles réservées aux membres du théâtre aideront notre artiste à atteindre son but.

La beauté du geste réside dans le fait que notre artiste ne cessera, malgré plusieurs chutes, de recommencer à grimper par tous les moyens possibles mis à sa disposition. Le spectateur plonge ici dans un univers absurde où il observe le corps du grimpeur évoluer dans plusieurs parcours instables. On évite et on cherche de l’oeil la prochaine corde qui lâchera sous le poids de notre Sisyphe. Face à l’absurdité de son geste qui pousse au rire en début de spectacle, nous tombons peu à peu dans la peur et la compassion pour cet homme qui n’abandonne pas face à la démarche vaine dans laquelle il nous plonge. 

vide monfort

Drôle et touchant à la fois, notre regard se pose sur cet homme qui manque de tomber à plusieurs reprises dans le vide. Son corps suspendu évolue à travers une lutte contre l’absurde recommencement d’une tâche sans fin

Attention, il ne vous reste plus que quatre jours pour assister à cette performance incroyable et de plus, une pincée de pop-corn vous sera offerte en entrant dans la grande salle du Monfort, alors ne perdez pas un instant pour assister à cette relecture unique et bouleversante du mythe de Sisyphe.

 

Le Vide / Essai de cirque , Le Monfort , du 2 au 21 mai 

Plus d’information sur le site internet

Actualité du spectacle

 

Driss Mehdi

Découvrez « Le Vide / Essai de cirque » au Monfort

par contributeurs Temps de lecture : 2 min
0