Après X-Men le commencement et X-Men : days of future past, le dernier volet de la saga X-Men Apocalypse a débarqué sur nos écrans mercredi ! Comme nous l’a magnifiquement teasé la scène post-générique d’X-Men : days of future past, on retrouve donc ici Apocalypse. Une fois de plus nos mutants préférés vont devoir sauver le monde sans se perdre en chemin, ce qui est récurant dans la franchise… mais la recette a déjà fait ses preuves donc on en redemande !

La double nature des mutants

Peu importe l’époque, on l’a bien compris dans X-men days of future past, les gentils mutants (#teamCharlesXavier) sont là pour sauver les pauvres humains des méchants mutants (#teamçadépenddesvolets).

Après 1962 et 1973, c’est logiquement qu’on se retrouve 10 ans plus tard, en 1983, soit l’année de lancement du projet guerre des étoiles de Ronald Reagan. Apocalypse, le tout premier mutant, vénéré autrefois par le peuple égyptien en tant que Dieu, se réveille donc de sa période d’hibernation à ce moment là. Le retour à la réalité est un peu brutal car en 1983 la démocratie a pris la place de l’adoration. Évidement quand Apocalypse voit ça il veut régner de nouveau et pour ça il va s’aider des 4 cavaliers : Psyloche (magnifiquement interprétée par Olivia Munn et je ne dis pas ça que pour sa tenue), Angel, Tornade et Magneto. Un dieu a toujours besoin de disciples quoi qu’on en dise ! La team Charles Xavier va donc essayer de reformer les X-Men. Le professeur mène Fauve, Diablo, Cyclope et Jean Grey au combat mais pour le coup celle qui sauve vraiment la journée c’est Jean. On l’avait connu adulte avec un Wolverine un peu beaucoup attiré, là on la retrouve ado. D’un coup d’un seul, à la fin du film, elle relâche ses pouvoirs et évite à Charles Xavier de perdre ses cheveux. Ah merde non ça c’est faux… il finira chauve mais vivant ce qui est quand même le plus important ! Suite à ça, une fois de retour à l’école, Charles Xavier apprend à ses élèves à se battre. Il a beau parlé d’espoir avec Eric, il n’est pas fou le bougre. Rassurez-vous je ne l’ai pas mentionné mais parmi les gentils mutants on retrouve Raven.

X-Men mutants
Jean déchaîne ses pouvoirs. Copyright 20th Century Fox

Pour finir je voulais parler amour et dire que non, nous ne sommes pas que des « pauvres humains ». Vous vous souvenez de Moira, l’amoureuse de Charles Xavier ? Ils se retrouvent et c’est même plutôt marrant. Dans une scène vous verrez donc le professeur bredouiller et chercher ses mots face à une demoiselle qui ne se souvient plus qu’elle a l’homme qu’elle aime en face d’elle. Plutôt cocasse.

X-Men de père en fils

S’il fallait retenir deux scènes dans ce film je choisirai celle de Magneto et celle de Quicksilver. Vous vous souvenez peut être de l’évasion de Magneto dans le volet précédent ? D’ailleurs il fut aider à l’époque par son fils, Quicksilver. Alors que le film était peut être un peu trop dans son rythme de « super héros » voici qu’on vient nous réveiller. Sur un air de Sweet Dreams d’Eurythmics, Quicksilver ne sauve pas cette fois son père mais les étudiants vivant dans la demeure de Charles Xavier, tout ça en slow motion. Comme il a le temps en plus il fait le moonwalk, fou rire assuré ! Précisons tout de même (au cas où il faudrait se justifier) que cette scène a quand même nécessité, à elle seule, deux mois de tournage ! Magneto quant à lui, est plutôt pas mal mis en avant, on le voit notamment détruire Auschwitz, mais là où il est le meilleur c’est quand il fait son come-back ! Je m’explique tout de suite. Comme d’habitude, le jeune homme (oui oui pour moi Michael Fassbender sera toujours jeune…et beau), s’est un peu égaré. Avant de finir par épouser la cause de son ‘frère’ Charles Xavier (ces deux là jouent constamment au chat et à la souris de toute façon), Eric rejoint le clan des méchants et fait partie des 4 cavaliers de l’Apocalypse. Cependant trop c’est trop et il se rend compte qu’il a trahit ses amis, c’est même lui qui le dit ! En pleine bataille donc, il se décide à rejoindre les gentils en soulevant de l’acier, tout un symbole, les deux barres formeront un X.

X-Men mutants
Quicksilver digne héritier de son père. Copyright 20th Century Fox

911 : Apocalypse ? Les gentils mutants (X-Men) vont vous sauver

par Aliénor Perignon Temps de lecture : 3 min
0