Connect with us

Actu Internationales

Noel sur l’île intense

Publié

Le

2 min de lecture

Des fêtes de fin d’année sous le soleil et pas comme les autres, c’est possible. Pour cela, il suffit de faire 9 500 km et 11 heures de vol au départ de Paris pour une destination de rêve : l’Île de la Réunion.

L’Île revêt son manteau rouge en attendant l’arrivé du Père Noël

En cette fin d’année, la Réunion prend les couleurs du Père Noël. Et bien oui, l’une des particularités de l’Île est qu’en période de fête celle-ci se recouvre de rouge d’une part grâce au Flamboyant le grand arbre lumineux, mais aussi grâce au fameux petit fruit le Letchis. Par l’absence de cheminée au sein des foyers Réunionnais, le personnage légendaire préfère emprunter les fenêtres pour les familles qui réveillonnent au domicile, mais il lui arrive souvent de faire son arrivée sur les différentes plages de l’Île munit de ses tongs.

Les Réunionnais patientent autour des plats locaux

Très tôt le matin du 24 décembre, les familles Réunionnaises se réunissent afin de préparer les différents plats qui seront au menu du réveillon. Après le passage à la traditionnelle messe de Noël, les familles se retrouvent pour déguster les petits plats spécialement concoctés.

✴︎ L’apéritif du réveillon
Un vrai apéritif réunionnais, se compose pour la plupart du temps de produits locaux avec les samoussas, les bonbons piments ainsi que les bouchons. Au niveau des boissons, les punchs ainsi que les rhums arrangés sont eux aussi au rendez-vous, préparés avec les fruits de saison (Letchis, mangue, fruit de la passion, ananas…)

✴︎ Le plat principal
Pour ne pas changer, le plat se compose principalement du riz, des grains, du cari et du rougail pimenté. Mais en cette période, les Réunionnais ont une préférence pour le cari de langouste (ou bichique). Certains Réunionnais restent fidèles aux caris traditionnels : le cari poulet, cari de poisson rouge, civet de canard…

✴︎ Les desserts
Sur les tables Réunionnaises, on adopte aussi les fameuses bûches de Noël, mais on retrouve toujours les letchis et les mangues.

Pas de fête sans musique

Après avoir mangé, attendu le passage du grand homme barbu, et l’ouverture des cadeaux, les Réunionnais continuent les festivités sous le rythme des musiques locales : ségas, maloyas.

Le réveillon terminé, Noël arrivé, les Réunionnais profitent de leur soirée et dès le lendemain commencent à penser à la Saint-Sylvestre qui se déroulera à quelques détails prés de la même manière que la fête de Noël…

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIERES ACTUALITES

BONS PLANS

FACEBOOK

Ne loupez rien !



DERNIERS ARTICLES

    Centre de préférences de confidentialité

      Analytics

      Mesure de l'audience

      Google Analytics