Connect with us

Cinéma

Interstellar : des étoiles plein les yeux !

Publié

Le

3 min de lecture

Que vous dire du tout dernier film de Christopher Nolan ? Tellement de choses ! Et pourtant il serait dommage de vous gâcher la surprise. S’il n’y avait qu’un seul mot à employer pour ce film ce serait : Phénoménal.

Interstellar : des étoiles plein les yeux !

Interstellar c’est l’histoire de Cooper, un fermier américain et ancien pilote de la NASA, qui est appelé à la conquête spatiale. Il s’embarque dans cette aventure avec une équipe de scientifiques pour sauver l’humanité qui manque de ressources vitales et peine à survivre. C’est aussi l’histoire d’un homme prêt à tout pour sa famille, et celle d’une sublime relation père-fille. Ne vous fiez pas aux apparences, ce n’est pas – que – l’histoire du bon père de famille américain qui va sauver l’univers du jour au lendemain. Et même si ça l’était un tout petit peu, on l’oublierait vite.

C’est un chef d’œuvre, la consécration pour Christopher Nolan. Je vous laisse imaginer en toute objectivité – ou presque – un mélange d’Inception, 2001 : L’odyssée de l’espace et Gravity. Nolan bouleverse l’idée qu’on peut avoir de la conquête spatiale et du monde en trois dimensions qui nous entoure: c’est bluffant. Et que dire de ses images ? Outre les effets spéciaux toujours plus impressionnants dans les films du réalisateur, les scènes sont époustouflantes. Vous vous laisserez bercer par la poésie de simples séquences, comme celle d’un champs de maïs parcouru par le vent.

Bien plus qu’un Blockbuster, Interstellar est surement le premier film de Nolan à nous transmettre autant d’émotions diverses : mélancolie, tristesse, peur, crainte, etc. Mais par dessus tout, le suspense est renversant ! Le film nous tient en haleine jusqu’au bout, nous faisant vite oublier qu’il dure trois heures. Nos sens sont d’ailleurs tenus en éveil par des moments de silences pesants survenant au milieu de sons assourdissants.

Nolan ne pouvait penser à un autre compositeur que Hans Zimmer pour sa bande sonore, et ça match. La musique s’harmonise parfaitement avec les images. Etonnant, quand on découvre que Zimmer n’a pas voulu lire le scénario pour composer, il l’a donc fait sans savoir de quoi parle le film.

Et comment parler d’Interstellar sans parler de son casting ? Matthew McConaughey est incroyable, on ne pouvait pas imaginer un autre que lui dans le rôle de Cooper. Il se surpasse et devient encore meilleur que dans True Detective ou Mud. Quant à Anne Hathaway, il n’est pas sans dire que le jeu de l’actrice est la révélation du film. Icône des films d’amour, on la découvre enfin dans un nouveau genre, ce qui lui va à ravir.

Pour les frileux de la complexité des films de Nolan, n’ayez crainte ! La longueur du film – même si le temps passe à une vitesse folle -, permet une bonne compréhension de l’histoire. Il semblerait que le réalisateur ait pris en compte les critiques jugeant Inception trop complexe.

Plus qu’une seule chose à dire, ce film est bel et bien le Blockbuster de l’année. Il incarne aisément « l’âge d’or du blockbuster » selon les termes de Nolan lui-même, alors foncez en salle dès aujourd’hui !

Autres sorties de la semaine du 5 novembre

  • Le Bon, la brute et le truand, Sergio Leone
  • Paradise Lost, Andrea Di Stefano
  • Une nouvelle amie, François Ozon
  • Bouboule, Bruno Deville
  • ’71, Yann Demange
  • Grizzly, John C. Reilly

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIERES ACTUALITES

BONS PLANS

FACEBOOK

Ne loupez rien !



DERNIERS ARTICLES

    Centre de préférences de confidentialité

      Analytics

      Mesure de l'audience

      Google Analytics