Connect with us

Cinéma

Loin des Hommes, Une bouleversante ode à la liberté

Publié

Le

2 min de lecture

1954, Algérie. Daru, instituteur, rencontre Mohamed, accusé de meurtre. En acceptant de l’héberger, Daru ne s’attendait pas à être victime de la pression des rebelles. Une course poursuite s’engage alors dans les montagnes de l’Atlas saharien.

Le dernier film de David Oelhoffen se situe à mi-chemin entre la haine et l’amour. Daru (Viggo Mortensen) est un homme sans histoire, dévoué corps et âme à son métier d’instituteur. Ses élèves sont ses enfants, et il s’attache chaque jour à enseigner malgré ces temps d’insécurité. Mais un événement va bouleverser son quotidien. On lui demande d’escorter un paysan accusé du meurtre de son cousin, Mohamed (Reda Kated). Refusant dans un premier temps, Daru s’aperçoit vite qu’il n’aura pas le choix : des villageois veulent la peau du prisonnier et ne reculeront devant aucune violence pour parvenir à leurs fins. Un long voyage débute alors au cœur de l’hiver glacial et d’un climat de tension omniprésente.

S’unir au nom de la fraternité

Deux hommes, deux destins que tout oppose vont faire face, main dans la main, tels des frères de cavale. Leur relation, au départ tumultueuse, va rapidement devenir une amitié sincère. Chacun s’ouvre à l’autre. Le spectateur assiste à de longues discussions, tantôt musclées, tantôt intimes et fraternelles.

Loin des Hommes est avant tout un film basé sur le voyage initiatique. Bien qu’on laisse tout derrière soi, quitte à perdre ses repères, on gagne un compagnon de route qui nous apprendra énormément sur la vie. Stéphane Taillasson, chef décorateur, nous offre une promenade au travers de décors surplombants. Les montagnes à perte de vue et les pentes vertigineuses nous font prendre conscience de l’immensité de la nature face à l’Homme.

L’ennemi face à la force tranquille

Devenir amis, oui, mais David Oelhoffen s’attache également à exposer la terreur exercée par la guerre d’Algérie. C’est avec honneur et courage que les deux hommes tenteront de faire face tant aux soldats qu’aux rebelles. Comment y voir clair dans un monde instable ? Comment agir ? Comment arriver à ne pas céder à la tentation du repli sur soi ? Viggo Mortensen et Reda Kated nous offrent une performance d’un charisme inouï. Loin des Hommes est un film étonnant de simplicité et de beauté. Vivre à genoux ou avoir le courage de choisir son destin, telles sont les questions que se poseront les deux hommes.
A voir au plus vite !

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIERES ACTUALITES

BONS PLANS

FACEBOOK

Ne loupez rien !



DERNIERS ARTICLES

    Centre de préférences de confidentialité

      Analytics

      Mesure de l'audience

      Google Analytics