Connect with us

Culture

OUTSIDE THE BOX : Penser la musique différemment

Publié

Le

OUTSIDE THE BOX
3 min de lecture

Créatif et éclectique, le second album de Lyre Le Temps, « Outside The Box », embrasse la musique sous toutes ses formes pour en livrer un métissage personnel et sympathique.

Penser différemment

« Rien n’accompagne mieux le talent que le travail acharné » tel sera l’enseignement tiré par Ludovic alias Ry’m, le chanteur-pianiste de Lyre Le Temps, lorsqu’il s’était envolé pour Boston et étudier dans la prestigieuse Berklee College of Music. Quoi de plus compliqué pour un artiste de façonner son identité pour retranscrire au mieux sa musique intérieure ? Pour répondre à cette question, le trio strasbourgeois composé de Romain, Rhum One, beatmaker du projet Art District, et de Quentin, alias DJ Q, scratcheur chevronné ayant collaboré avec Sniper ou encore NTM, a décidé d’allier la modernité de l’électro au dynamisme enjoué du jazz swing.

Outside The Box est le second album du groupe. Et quel album ! La pochette en elle-même est un signe avant-coureur de l’appétence manifeste de leur musique. Les membres sortent d’une boite bleue – comme la mer qui ouvre les horizons – ils sont à droite et regardent tous dans la même direction, vers l’avenir. Après tout, lorsque vous décidez de nommer votre album Out of the Box (« Hors des sentiers battus », en Français), la promesse se doit être à la hauteur des ambitions affichées. Penser différemment, c’est aussi composer différemment.

Une alchimie musicale

Passé ces quelques digressions symboliques, la musique de Lyre Le Temps est une belle constellation d’influences musicales qui se retrouvent habilement. Chaque morceau a fait l’objet d’un mariage improbable, autant sur le fond que dans la forme. Tout commence avec le titre Welcome qui nous prépare pour le voyage avec sa tendre fraîcheur et sa spontanéité. L’objectif est clairement annoncé dans l’entraînant The Mission, rappelant Caravan Palace, qui répète sous un beat endiablé « Dance, think about / Don’t care about ». Danser sur les époques, danser avec la foule et se mouvoir comme un seul être animé par la même synchronie. Une belle mission qui réaffirme le pouvoir fédérateur de la musique.

Beautiful Day est la bande-son swing idéale pour s’imaginer un clip ou chaque action serait précédée d’un pas de danse gracieux et ensoleillé pour séduire la belle. Souvenirs est un bel hommage au son hip-hop, le fameux old school, avec ces notes de piano jazzy qui se baladent dans le creux de nos réminiscences, présageant que le meilleur est toujours à venir. Going’On est un featuring avec Beat Assaillant, un hip-hop fluide à l’instrumentation reggae vive et rayonnante. New York City est une ballade éclectique et autobiographique de la ville-monde qui retranscrit l’ambiance cosmopolite de son métissage. La surprise est pour l’étonnant Rock N’Roll qui s’achève sur un drop dubstep taillé exprès pour le live. Swing Machine, en combinant sonorités classiques et contemporaines, est clairement un appel à danser avec son prochain.

Les qualités techniques du chanteur Ry’m sont remarquables tant son chant épouse vraiment tous les styles. Petit regret à noter, aucun titre chanté en Français n’est à relever dans cet album. Contrairement à la musique française, la musique anglo-saxone accorde un soin à la musicalité plutôt qu’aux paroles. C’est ce qui peut expliquer, pour partie, la variété généreuse dans l’instrumentation des titres bien produits de l’album Outside The Box. Douze morceaux qui étirent une fresque des époques du temps creusés par des sonorités recherchées et des ambiances luxuriantes. Lyre Le Temps se veut alchimiste, ils savent faire beaucoup avec pas grand-chose, comme les Américains.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIERES ACTUALITES

BONS PLANS

FACEBOOK

Ne loupez rien !



DERNIERS ARTICLES