Connect with us

Culture

Retour à la vie : un long et beau voyage

Publié

Le

3 min de lecture

Retour à la vie évoque une thématique d’une forte sensibilité, mais très peu médiatisée. Au Cambodge, l’exploitation sexuelle infantile fait rage. Dans ce long métrage relevant davantage du documentaire, Guido Freddi et Ilaria Borrelli dénoncent un phénomène qui sévit un peu plus chaque jour.

Lundi 2 mars 2015, l’équipe cinéma de L’Etudiant Autonome assistait à l’avant-première du tout premier film d’Ilaria Borreli et Guido Freddi. Présenté devant un parterre de personnalités telles que leurs Majestés le Roi Albert II et la Reine Paula, Bernadette Chirac, Nicole Garcia, Patrick Chesnais ainsi que les acteurs et réalisateurs du film, Retour à la vie souhaite faire parler de lui et être reconnu de par le sujet traité. Précédée et suivie d’un cocktail, la projection avait tout d’une soirée de gala. Zoom sur un film qui mérite qu’on parle de lui.

Des scènes poignantes

Rien que par son idée directrice, Retour à la vie avait tout d’un film perturbant et dérangeant. Ce fut le cas : la dureté de certaines scènes a choqué une majorité des spectateurs, et c’était sûrement là le principal souhait du réalisateur. « Ce film a pour but que le monde ouvre les yeux face au malheur de ces enfants », et le ressenti est bel et bien présent tout au long du film. On a envie d’entrer dans le combat de Mia en tendant une main, un bras entier, à ces jeunes enfants dont le destin est chamboulé.

Ilaria Borrelli, dans le rôle d’une touchante photographe, va être amenée à changer complètement sa vision de la vie et de sa propre vie. Sa rencontre avec trois petites cambodgiennes lui ouvre les yeux. Pourquoi s’attache-t-on tant aux biens matériels, alors que le bonheur se trouve devant nous, dans le sourire d’un enfant ? Partir à l’autre bout du monde, être dépaysé pour se rendre compte de la valeur de l’existence. C’est ce voyage initiatique qui permet à Mia de trouver la force de se battre pour ces petits êtres dont la condition n’est pas vivable.

Des images époustouflantes

Tourner un tel film dans un pays comme le Cambodge est une chance qui n’est pas donnée à tout le monde. Et Guido Freddi n’a pas raté le coche. Servant aux spectateurs des images dignes de ce nom, nous ne sommes que bercés par les paysages, mêlant l’univers des bidonvilles à l’immensité de la jungle. Synonyme de liberté retrouvée, Retour à la vie transcrit les maux profonds que nous vivons à certains moments clés de notre vie. Mia va surmonter les siens pour mieux appréhender ce qu’il se passera à son retour à Paris.

Autres sorties de la semaine

  • Chappie : Neill Blomkamp
  • Inherent Vice : Paul Thomas Anderson
  • L’Art de la Fugue : Brice Cauvin
  • Tokyo Fiancée : Stefan Liberski
  • Le Grand Musée : Johannes Holzhausen
  • L’Ennemi de la Classe : Rok Bicek
  • Snow in Paradise : Andrew Hulme
  • Citizenfour : Laura Poitras
  • La Vie des Gens : Olivier Ducray
  • Chelli : Asaf Korman
  • L’Abri : Fernand Melgar
  • Le Cercle : Stefan Haupt

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIERES ACTUALITES

BONS PLANS

FACEBOOK

Ne loupez rien !



DERNIERS ARTICLES