Dans un entretien accordé au journal Libération, Manuel Valls s’est positionné sur plusieurs problématiques concernant la société française. Jeunesse, quartiers, islam, laïcité, loi travail et présidentielle 2017. Les propos du Premier Ministre concernant l’interdiction du voile à l’université ont provoqués un déchaînement de réactions dans les médias et sur les réseaux sociaux.

voile valls
Hugo Travers: https://twitter.com/HugoTravers

Ces trois dernières décennies, plusieurs polémiques ont amené à débattre de la question du voile dans l’espace public.

A lire aussi : De Tolbiac à #OccupyScPo : La Loi Travail s’embourbe

L’interdiction du voile

En 1989 à Creil (Oise), trois collégiennes se font exclurent de leur école, elles refusent d’enlever leur foulard.

En 2008, Fatima Afif subit un licenciement pour avoir porté un foulard islamique au sein de son emploi dans une association qui imposait à ses employées le respect des principes de laïcité et de neutralité à son personnel.

En 2013, c’est suite à plusieurs cas d’agressions et à un contrôle d’identité ayant dérapé que Trappes connait deux nuits d’émeutes

Ces événements vont aboutir sur plusieurs débats et polémiques qui vont apporter deux nouvelles lois en France : la loi sur les signes religieux dans les écoles publiques françaises (2004) et la loi interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public (2010)

Cette fois-ci, c’est Valls qui en remet une couche

voile valls
Manuel Valls, le 9 avril, à Matignon. Photo Frédéric Stucin

« Êtes-vous favorable à une loi pour interdire le voile à l’université ? »

« Il faudrait le faire, mais il y a des règles constitutionnelles qui redent cette interdiction difficile. il faut donc être intraitable sur l’application des règles de la laïcité dans l’enseignement supérieur. »

Interview – Liberation – 12 avril 2016

#VraisProblèmesUniversité

Très vite les internautes ne tardent pas à réagir avec le hashtag #VraisProblèmesUniversité et l’Unef publie un communiqué de presse.

Depuis les contestations contre la loi El Khomry, le premier ministre a dévoilé plusieurs mesures d’aide envers les jeunes. Les propos qu’il a tenu ont provoqués rapidement diverses réactions, dont le hashtag #VraisProblèmeUniversité qui invite monsieur Valls à venir sur le terrain pour comprendre les véritables enjeux cruciaux de nos universités françaises aujourd’hui et pas que.

A lire aussi : Voyage au coeur de la #NuitDebout

Back to the past

En 1905, l’État se sépare de l’Église et rédige un certain nombre de lois dont certaines sur des principes de laïcité. Un amendement interdisant le port de la soutane en dehors des lieux de culte est déposé par Charles Chabert, c’est un vêtement qui porterait atteinte à la dignité et à l’émancipation, et qui pourrait causer des troubles à l’ordre public. Aristide Briand répond au député et souligne le fait que cet amendement conduira à une problématique dont le résultat sera plus grave, dans une loi dont le but est d’instaurer un régime de liberté au point de vue confessionnel. L’amendement est rejeté et la soutane devient alors un vêtement comme un autre suite à la séparation entre l’État et l’Église

valls voile

Ce cas nous montre qu’il serait intéressant pour le premier ministre de se pencher sur le passé et de revenir, par la suite, aux réalités du terrain

INTERVIEW

Manuel Valls : «Depuis plus de trente ans, on me demande si je suis de gauche»

Communiqué de Presse Unef

Port du voile à l’université : pour comprendre les vrais problèmes, l’UNEF invite Manuel Valls à suivre Twitter

Driss Mehdi

Comments

comments

Valls et l’interdiction du voile à l’université

par La Rédaction Temps de lecture : 3 min
1