En 2010, Justin Moore-Lewy et Charlie Mason acquérissent les droits du livre de Susan Williams « Colour Bar ». Six ans plus tard, Amma Asante réalise enfin le film qui en découle : A United Kingdom. L’histoire retrace le parcours hors du commun de Seretse Khama et Ruth Williams. Dans ce film qui nous fait voyager entre le Bostwana et Londres, l’amour est plus fort que toutes les frontières.

Lovers without borders

1947, Ruth Williams accompagne sa sœur à une soirée et c’est là que ses yeux se posent sur Seretse Khama. Le coup de foudre est immédiat entre la jeune londonienne de 24 ans et le futur roi du Bechuanaland. Se moquant pas mal de leurs couleurs de peau respectives, les deux jeunes gens vont se fréquenter pendant un an. Quand Seretse est rappelé par son oncle pour gouverner son pays, il ne peut se décider à abandonner Ruth. Après avoir appris à la jeune femme sa véritable destinée, il la demande en mariage. Défiant le consentement des deux familles, les tourtereaux se passent la bague au doigt puis partent pour le Bechuanaland. La réalisatrice, Amma Asante, a choisi de raconter l’histoire à la fois du point de vue de Seretse et de Ruth: c’est ce qui donne de la profondeur au film, car chacun se trouve sur le territoire de l’autre. Quand Ruth arrive en Afrique, elle va devoir embrasser une culture qui n’est pas la sienne et se heurte à quelques réticences, notamment celles de la sœur de Seretse, Naledi. Rosamund Pike qui joue Ruth dans A United Kingdom : « Le scénario parle d’amour, de la force et du courage incroyable qu’il peut vous procurer. Seretse et elle sont tombés amoureux avec énormément de sincérité et de dévouement. Elle n’était pas engagée en politique, mais en se battant pour être ensemble, ils ont en fait défendu bien plus que cela ».

One Kingdom for 2 crowns

Au delà de l’histoire d’amour, la réalisatrice insiste sur ce qui en découle : la lutte de deux personnes pour leurs convictions. A United Kingdom parle tout autant d’un pan méconnu de l’histoire britannique que celle du Bostwana. Amma Asante raconte la bataille entre une couronne « colonialiste » bien établie et l’émergence d’une république démocratique. La relation entre Ruth et Seretse intéresse l’Angleterre qu’à cause de ces implications politiques. Comme le fait remarquer Sir Alistair Canning (magistralement interprété par Jack Davenport), le Royaume Uni aide le Bechuanaland à ne pas sombrer face au géant voisin l’Afrique du Sud. L’histoire de Seretse Khama est celle du cheminement d’un pays africain vers l’indépendance. On parle beaucoup de l’esclavage aux Etats-Unis avec des films comme 12 Years A Slave ou dernièrement The Birth of A Nation, mais jusqu’à présent l’Amérique avait le « monopole » de de la lutte raciale, il est donc intéressant de changer de décor. En plus, dans A United Kingdom, David Oyelowo ne joue pas un homme noir asservi, mais un roi, et cela change beaucoup dans la dynamique de ce type de film. A United Kingdom s’applique à raconter une histoire africaine du point de vue de personnages africains et c’est réussi.

A United Kingdom : l’amour sans couleurs ni frontières

par Aliénor Perignon Temps de lecture : 2 min
0