Le Premier ministre Édouard Philippe a officiellement annoncé la suppression progressive du Régime social des indépendants (RSI) dès le 1er janvier 2018.

Cette décision s’aligne sur la politique libérale du Président Macron qui entend soutenir les travailleurs indépendants (4,6 millions aujourd’hui) en les encourageant à la création d’entreprises dans de meilleures conditions. Il prévoit ainsi une augmentation des plafonds de revenus pour obtenir le statut d’auto-entrepreneur, idée énoncée depuis sa campagne présidentielle.

Vers un nouveau régime ?

La prise en charge du régime des indépendants par la Sécurité sociale permettrait, selon le gouvernement actuel, une gestion plus fiable de celui-ci, souvent pointé du doigt pour ses dysfonctionnements répétitifs et ses réglementations peu honorables (erreurs de calcul, demande de cotisation à l’avance, retards, rigidité avec les salariés, absence de visibilité…). La Sécurité sociale serait donc la meilleure protection pour les salariés et créateurs d’entreprise, qui offre des prestations uniques, surtout concernant le chômage, les congés maternité et accidents du travail.

Fin du RSI : des citoyens sceptiques

Les travailleurs indépendants doutent néanmoins du projet de construire un plan durable et cohérent qui ne sera pas qu’un nouveau voile aveuglant. En attendant d’en savoir plus, ils émettent encore quelques réserves :

Des réserves justifiées

Ces derniers ont raison de douter de ce nouveau projet, car mise à part la « qualité de gestion » du régime général, les mesures envisagées restent très floues et ne répondent pas aux attentes des travailleurs, notamment quant au système de calcul des cotisations sociales dont ils se plaignent. Et même si le RSI s’est avoué être un véritable échec, il faut reconnaître que le système est en amélioration et a entendu les nombreuses revendications de 2008.

En réalité, les organismes utilisés par le RSI (l’URSSAF et les organismes conventionnés : mutuelles…) seront inchangés et c’est peut-être là la plus grande cause des craintes des travailleurs indépendants.

Espérons que leurs réserves soient prises en considération et que le projet de réforme du RSI prendra forme dans des conditions qui leur seront favorables…

Anyssa Lagneau

Fin du RSI : changements pour les auto-entrepreneurs

par contributeurs Temps de lecture : 2 min
0